Reconstruction Poste Hydro-Québec Berri

Nouveau Poste Électrique Berri de 315 000 volts sur un terrain au nord de la Grande Bibliothèque, vendu par celle-ci.

Information

Nom :
Emplacement : Terrain au nord de la Grande bibliothèque
N° lot au cadastre : 6 602 531
Hauteur :
Architecte :
Promoteur : Hydro-Québec
Début et fin de la construction :
Dates importantes :

  • Avant-projet : études techniques, environnementales et participation du public 2024 à 2026
  • Autorisations gouvernementales 2027 à 2028
  • Travaux et mise en service 2029 à 2033
    Autres renseignements :

Sources de l’information :
Nouveau poste Berri à 315-25 kV dans la région de Montréal | Hydro-Québec (hydroquebec.com)

Bureau de projet du nouveau poste Berri | Espace d’échange d’Hydro-Québec (hydroquebec.com)

Autres images

Ajouter ici les images supplémentaires du projet

Localisation

Lot au cadastre

Dans les médias
2 Likes

Je me garde une réserve pour voir les propositions d’Hydro-Québec - c’est sûr que c’est dommage de perdre cet espace vert, mais il n’y avait pour ainsi dire aucun aménagement, donc ce n’est pas non plus une grosse perte.

2 Likes

C’est un peu dommage d’avoir un bâtiment technique à un endroit si central, mais au moins je me dis que c’est probablement l’un des meilleurs endroits central. Sur Berri, au bas du viaduc qui ne se fera pas réaménagé avant longtemps, ce n’est pas le cadre le plus intéressant.

J’espère que l’architecture sera aussi belle que celle du poste brutaliste au haut de la pente.

On mentionne aussi que :

«Des travaux de carottage sont prévus à compter du 6 novembre pour une période de deux semaines afin de vérifier la qualité environnementale des sols»,

J’avais vu des tests de sols en arrière de ces bâtiments cette semaine, je me demande si c’était lié

2 Likes

Le carrotage a débuté

1 Like

Salut Dom723! Wow, sacré projet à côté de la grande biblio, ça promet! T’as des infos sur l’impact pour les riverains? Ça m’intéresse!

Et que va devenir le poste qui est actuellement en fonction et situé entre Ontario et Sherbrooke? Celui qui est passablement affreux !!!

Car si je comprends bien, il arrive à sa pleine capacité et doit être remplacé par un nouveau poste qui serait construit sur le terrain vacant à coté de la Grande bibliothèque, alors dans ce cas le bâtiment actuel deviendrait caduque.

Bienvenu sur le forum! Non malheureusement je n’ai pas plus d’informations que ce qu’il a été publié ici

Aussi en fin de vie utile, une information importante car cela veut dire que Hydro-Québec ne peut pas vraiment conserver l’installation et sa capacité.

Je ne sais pas si Hydro-Québec a l’habitude de se départir de terrains excédentaires, mais vu la position centrale, un redéveloppement serait bienvenu. Ça pourrait redonner un semblant de trame urbaine sur Berri, qui est pas mal une rue des gros complexes utilitaires.

1 Like

Je serais curieux de savoir s’il serait techniquement possible de moderniser et d’agrandir le poste actuel plutôt que de sacrifier un autre terrain à fort potentiel. Par exemple, serait-il possible d’agrandir en souterrain? Je comprends que ce serait complexe et qu’il faudrait davantage d’espace, mais une solution technique est-elle envisageable?

Personnellement, je trouve l’architecture brutaliste du poste actuel plus intéressante que de nombreux autres exemples à travers la ville (ex: l’ancien musée d’art contemporain dont Loto-Québec veut se débarrasser). Sa fonction purement utilitaire se prête bien au style brutaliste, et je serais déçu que l’édifice actuel disparaisse suite à un déménagement. Ce n’est pas non plus un édifice qui semble facile à adapter pour une reconversion, donc il faudrait voir ce qu’il serait possible et intéressant de faire avec une fois désaffecté.

Dans tous les cas, tout ce secteur a besoin d’amour, et d’ajouter un nouveau bunker sans interaction avec la rue et son environnement est difficilement une bonne nouvelle. Un poste souterrain serait intéressant, mais encore faut-il que les coûts soient justifiables.

Je comprends qu’on souhaite mieux qu’un poste électrique pour l’ancienne gare d’autocars, mais l’absence de projet porteur depuis une décennie invite un certain cynisme, et un poste électrique neuf apparaît presque alléchant en comparaison à la plaie béante actuelle…

3 Likes

Malheureusement, c’est pour ainsi dire impossible. Le poste actuel doit continuer de fonctionner le temps que le nouveau soit prêt.

Bien sur que j’aurais du écrire ‘‘pleine capacité’’ et non ‘‘plaine’’… Cela étant dit et écrit, je ne dirais pas non à un échange de terrain. C’est à dire, si Hydro occupe le terrain au nord de la bibliothèque et nous offre une architecture intéressante et qu’en plus elle vende son terrain au nord d’Ontario pour un développement résidentiel avec une densité digne d’un centre-ville, alors je pourrais être preneur.

1 Like

Je serais surpris que Hydro vend son terrain, car c’est littéralement dans le milieu de la côte, donc un terrain très contraignant et pas super côté accès piéton

Je ne vois pas vraiment le problème au niveau de la côte, après tout du côté Saint-Denis c’est complètement bâti. S’ils en ont pas besoin après le nouveau poste, ça serait un terrain avec un potentiel massif, il occupe au moins le tiers du pâté, je sais pas c’est quoi la hauteur max permise mais clairement on pourrait y mettre beaucoup de logements (étudiants pourquoi pas). L’accès piéton peut être améliorer par le fait même

2 Likes

Sa colère est palpable. On la comprend, ce n’est vraiment pas un cadeau pour le secteur. Hydro-Québec ne peut pas se dérober de ses responsabilités en matière d’aménagement comme dans le cas de la promenade riveraine à Ahuntsic. Un poste électrique n’est pas obligé d’être une triste chose, et ils doivent livrer un projet d’une qualité exemplaire et exceptionnelle.

4 Likes

Hydro pourrait littéralement ‘‘enrober’’ son nouveau post avec le même type de revêtement que la BANQ ou quelque chose de similaire et en faire presque une annexe.

Ce que je me demande, c’est comment les travaux de l’îlot Sud, de la STM et de Hydro vont tous s’arrimer ensemble

12 Likes

Le défi est aussi de garder une partie de l’espace utilisable pour la communauté. Il y a un manque dans le quartier. Surtout avec la densification à venir.

2 Likes

Bonjour aux participants du forum.
J’ai été étonné du contenu de plusieurs des commentaires concernant cet immense projet industriel, qu’est un poste à 315 kV, au voisinage immédiat d’un des équipements culturels les plus emblématiques de Montréal et du Québec, la Grande Bibliothèque (BAnQ). Elle est en outre la plus fréquentée en Amérique du Nord.

Plusieurs des commentaires me semblent assez légers et témoignent d’un manque flagrant de sensibilité face au milieu d’accueil, à la qualité vie à long terme du quartier, de même qu’au développement de BAnQ dans les décennies à venir.

D’autres révèlent une vision spatiale et temporelle très limitée face à ce monstre qui couvrirait, ne l’oubliez pas, non seulement l’espace de verdure mais également la quasi totalité du jardin des plantes et sculptures.

Aux participants de ce forum, je souligne que des personnes éminemment averties, compétentes et visionnaires se sont récemment prononcées et fermement opposées à la réalisation d’une telle erreur urbanistique. Il s’agit entre autres et non les moindres de :

Mme Lise Bissonnette, fondatrice et ex-directrice de la Grande Bibliothèque;
https://www.journaldemontreal.com/2023/11/04/hydro-quebec-veut-construire-un-poste-de-315-000-volts-a-cote-de-la-grande-bibliotheque

et de Mme Phillis Lambert, architecte et urbaniste de renommée internationale et fondatrice du magnifique Centre Canadien d’architecture de Montréal.
https://www.journaldemontreal.com/2023/11/10/cest-vraiment-un-grand-desastre-phyllis-lambert-denonce-le-projet-dhydro-a-cote-de-la-grande-bibliotheque

Notons au passage qu’il n’existe aucun exemple au Canada (sauf en souterrain) et même possiblement aux USA d’une implantation d’une installation électrique de cette envergure et aussi impactante dans son centre culturel ou économique.

Je m’arrête ici et vous reviendrai avec ce que j’intitulerai: « Urbanisme en déroute dans le Quartier Latin ».

Réjean Gagnon
Plateau Mont-Royal

5 Likes

Bonjour

Une première question?

Pensez-vous que l’intérieur et l’extérieur du poste Berri à 315 kV présenteront autant d’intérêt pour le milieu d’accueil et seront aussi respectueux de la valeur urbanistique, culturelle et environnementale du site que ceux du projet de la Maison du Savoir et de la littérature (MSL) tuée dans l’œuf sur ce site par Hydro-Quebec en 2017 ?

Merci

Réjean Gagnon
Plateau Mont-Royal

Le poste ne détruira pas le jardin, il y a l’accès aux stationnements entre le jardin et la pelouse.

Vous y allez un peu fort… puis pour cette partie…

Ce n’est pas une fatalité.

1 Like