Parc Dan-Hanganu - Réaménagement

Projet de réaménagement du parc Dan-Hanganu

Le réaménagement de cet espace public vise à en améliorer la qualité paysagère et l’expérience citoyenne, ainsi qu’à rendre hommage à l’architecte Dan S. Hanganu.

Le réaménagement a fait l’objet d’un concours, le lauréat est Projet paysage inc., Blanchette architectes et Génipur.

Autres images


Dans l’actualité:

Texte intégral

IDS-Verdun

Le parc Dan Hanganu se métamorphose au goût du jour

Illustration du futur parc Dan Hanganu. Photo: Capture d’écran

author profile image

Katrine Desautels

10 février 2022 à 19h13 4 minutes de lecture

Le parc Dan Hanganu (ancien parc Elgar), qui a été inauguré en 1968, fera peau neuve cette année. Une agora commémorative en l’honneur de l’architecte Dan Hanganu se retrouvera à l’entrée du parc, les modules de jeux pour enfant seront déplacés et des sentiers seront ajoutés pour relier les divers lieux du parc.

L’équipe lauréate du concours d’architecture pour le réaménagement du parc Dan Hanganu est composée des firmes Projet Paysage, Blanchette architectes et Génipur. Lors d’une soirée d’information publique, une soixantaine de résidents de L’Île-des-Sœurs ont écouté les concepteurs du projet Serge Gallant et Patrick Blanchette décrire leurs idées.

L’entrée du parc deviendra une place communautaire et de commémoration avec l’ajout de petits gradins. Le but est de dynamiser l’espace et que le lieu devienne propice aux rencontres et aux échanges.

Image du réaménagement du parc.

Les architectes ont aussi pensé à un aménagement qui favorise l’infiltration naturelle de l’eau. Un jardin de pluie sera créé pour la gestion des pluies qui est présentement problématique. Les eaux vont s’infiltrer naturellement dans une zone plus basse.

C’est un grand défi et un grand honneur pour un architecte d’avoir à faire un parc en hommage à un architecte pour lequel j’ai énormément de respect.

Patrick Gallant

Critiques

L’été dernier, l’arrondissement a lancé un sondage pour connaître l’avis des citoyens sur le parc actuel. Au total, 169 personnes ont répondu, et seulement 40% d’entre elles disaient apprécier le parc tel qu’il est. Les résultats ont servi à l’élaboration du programme du concours.

L’idée du réaménagement du parc Dan Hanganu est de renouveler le lieu sans le dénaturer tout en respectant les besoins des citoyens. Lors de la séance d’information, des résidents ont fait part de leur impatience à propos de la réfection des deux terrains de tennis restants. Ces travaux ne sont pas prévus cette année.

Des Insulaires ont aussi démontré leurs préoccupations par rapport aux surfaces, dont certaines seront en béton. Les architectes ont expliqué qu’ils devaient répondre à certains critères d’accessibilité universelle et c’est pourquoi le béton était utilisé en partie, pour certains sentiers.

De plus, ce matériau réfléchit la lumière, ce qui ne crée pas d’îlots de chaleur comme l’asphalte. M. Gallant et M. Blanchette se sont montrés ouverts à explorer d’autres types de matériaux plus écologiques.

Ils ont rappelé qu’aucun arbre ne sera abattu pour ce projet. De plus, de la pierre recyclée sera utilisée pour fabriquer du mobilier. Le verdissement sera aussi bonifié avec des plantations. On pourrait même, éventuellement, voir l’ajout d’un petit verger près de l’espace gazonné.

Par ailleurs, les architectes ont souligné qu’ils étaient conscients des contraintes de l’arrondissement quant au budget pour l’entretien. Ils affirment que les ajouts ou modifications du parc seront faciles à entretenir.

Le budget pour la réalisation du projet est de 908 820$. Il est financé à partir du programme de réfection de verdissement des parcs locaux de la Ville de Montréal, et du programme d’aménagement urbain des enfants. Un contrat de 130 000$ a récemment été accordé à l’équipe lauréate du concours de design en architecture.

Dan Hanganu

Dan Hanganu était un citoyen de L’Île-des-Sœurs jusqu’à son décès en 2017. Il était un architecte reconnu parmi ses pairs, mais aussi auprès de ses concitoyens à L’Île. M. Hanganu a conçu l’agrandissement du centre communautaire Elgar et le concept immobilier de Val de l’Anse, à L’Île-des-Sœurs. Il est l’architecte derrière, entre autres, le musée Pointe-à-Callière, le pavillon de design de l’UQAM, l’école de gestion HEC Montréal et le Théâtre du Nouveau Monde.

2 Likes

Autre image du projet, sur le site de la ville de Montréal:


Perspective depuis le stationnement | © Projet Paysage + Blanchette Architectes + Génipur

https://montreal.ca/articles/projet-de-reamenagement-du-parc-dan-hanganu-26144


la présentation du projet (86 Mo):

https://portail-m4s.s3.montreal.ca/pdf/presentation_projet_parc_dan-hanganu_les_phares.pdf


et le plan d’ensemble, disponible via le site de Design Montréal:

https://designmontreal.com/concours/reamenagement-du-parc-dan-hanganu-anc-parc-elgar-dans-le-quartier-de-lile-des-soeurs

1 Like

Les 3 soumissions reçues pour l’appel d’offres sont trop élevées par rapport aux estimations

Rejet des soumissions pour le réaménagement du parc Dan-Hanganu

L’Arrondissement a rejeté les trois soumissions reçues pour effectuer les travaux de réaménagement du parc Dan-Hanganu. Les soumissions étaient nettement supérieures à l’estimation et au coût raisonnable du projet. Avant de retourner en appel d’offres, l’Arrondissement prendra le temps de réviser le projet d’aménagement dans son ensemble, en tenant compte des besoins exprimés par la population et du coût des travaux. L’espace commémoratif prévu dans le plan initial sera entièrement revu. Le verdissement prendra une place importante dans la nouvelle mouture du projet.

1 Like

Sage décision. Les promoteurs tentent de profiter de la situation pour encaisser toujours plus de profits. Mieux vaut alors retarder les travaux jusqu’à ce qu’on revienne à des couts raisonnables. Après tout il n’y a pas urgence en la demeure.

Je me rappelle qu’il fut un temps où la Ville avait sa propre expertise et la main-d’oeuvre pour réaliser ce genre de chantier. Peut-être faudra-t-il réfléchir à un juste retour des choses?

Le budget annoncé pour le concours était 908 820$.
Ce budget était profondément ridicule pour l’ampleur des travaux.
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle plusieurs firmes avaient décidé de ne pas participer.

Le plus bas soumissionnaire est sorti à 2 685 780,36 $. Très honnêtement, je trouve même que c’est peu pour tout ce que le projet inclus (il faut noter que le projet concerne également la mise à niveau de plusieurs terrains de sport, en plus de l’aménagement de la place).

Malheureusement, depuis quelques années Montréal est dans la quantité plutôt que la qualité. Si on a pas l’argent pour faire un projet, on ne le fait pas. Dans ce cas-ci, on a clairement pas l’argent pour faire les choses bien. Lancer un concours comme ça avec 900 000$, c’est rire des citoyens et de tous les professionnels qui y ont participé.

3 Likes

Il n’y a pas de promoteurs ici qui veulent s’en mettre plein les poches et tel que @Gtmtl l’a mentionné, il y a une différence de 1,8M$, entre la plus basse et le budget, ce qui est le double du budget initial… donc clairement que le budget n’était pas assez élevé et jamais ajusté à l’inflation. La ville aurait dû sois revoir son estimation ou bien revoir son programme ici.