Monorail Vieux-Mtl / Parc Jean-Drapeau

Projet de monorail touristique de 14 stations et de 12 kilomètres. Projet évalué à 1.1 milliards de dollars. L’idée est proposé par Solutrans et l’ex-ministre Raymond Bachand.

Tracé:


Actualité (Sortir les autos des îles: le projet de monorail de 14 stations entre Montréal et le parc Jean-Drapeau relancé? - 2023-09-19)

Sortir les autos des îles»: le projet de monorail de 14 stations entre Montréal et le parc Jean-Drapeau relancé?

Un groupe mené par l’ex-ministre libéral Raymond Bachand veut relancer le projet de monorail touristique de 14 stations de près de 12 kilomètres de long reliant le Vieux-Montréal et le parc Jean-Drapeau.

«Il a 15 millions de personnes qui passent dans le Vieux-Montréal et le parc Jean-Drapeau chaque année. On ne le raisonne pas comme Disney et Vegas. On pourrait tout relier cela avec un monorail», a expliqué en entrevue au Journal l’ex-ministre libéral Raymond Bachand, qui vient de s’inscrire comme lobbyiste pour faire mousser ce projet.

«Sortir les autos des îles créerait en soi une attractivité pour Montréal», a-t-il poursuivi.

Projet de 1,1G$

Il y a cinq ans, Le Journal rapportait les détails de ce monorail de 310 passagers estimé à 1,1G$ en partenariat public-privé inspiré du monorail de l’Expo 67.

Or, après quelques années dans les cartons, le projet revient dans l’actualité.

«C’est pneumatique. C’est une technologie légère, pas lourde. Ce n’est pas un moyen de transport comme le REM», illustre Raymond Bachand, qui s’est enregistré récemment comme lobbyiste pour aller mesurer l’intérêt du Secrétariat du Conseil du trésor.

«Il faut commencer par cogner à la porte pour demander: ‘‘Est-ce qu’il y a un intérêt pour que l’on étudie?’’», indique le stratège en communications Louis Aucoin.

Joint par Le Journal, le cabinet de la ministre Sonia LeBel, présidente du Conseil du trésor, a affirmé ne pas avoir eu de rencontre encore à ce sujet.

«Sortir les autos des îles»: le projet de monorail de 14 stations entre Montréal et le parc Jean-Drapeau relancé?

FOURNIE PAR SOLUTRANS

De ministre à lobbyiste

Le plan du monorail est piloté par Solutrans, qui appartient au spécialiste du domaine ferroviaire Jean O’Keefe, qui n’en est pas à son premier projet.

En 2007, La Presse avait révélé que sa firme, Solutrans, avait fait des plans préliminaires pour déménager l’ONU de New York pour le Vieux-Port de Montréal.

À l’époque, Raymond Bachand, alors ministre du Développement économique et responsable de la région de Montréal, avait appuyé le projet.

Aujourd’hui, l’ex-ministre, qui travaille dans le secteur privé à Norton Rose Fulbright Canada, souhaite donner un coup de pouce à ce «projet structurant».

«La mairesse veut sortir les autos du Vieux-Montréal. C’est bon de les sortir, mais il faut être capable de rentrer du monde», a-t-il affirmé.

Interrogé par Le Journal, le parc Jean-Drapeau a confirmé discuter «avec différents acteurs du secteur de la mobilité afin d’explorer la mise en œuvre de nouveaux moyens de transport innovant pour la desserte des différents points d’intérêt au Parc».

«Aucune décision définitive n’a été prise à ce stade», a cependant précisé sa porte-parole Jessica Gaulin.

– Avec la collaboration de Dominique Cambron-Goulet et Philippe Langlois

https://www.journaldemontreal.com/2023/09/19/relance-dun-projet-de-monorail-de-14-stations-entre-montreal-et-le-parc-jean-drapeau

3 Likes

couldn’t resist!

Définir la techno avant les besoins… ish.

monorailcolorWATER

23 Likes

Tout est merdique dans ce projet!

4 Likes

:rofl:

La présence de cette initiative devrait le discréditer de tout projet non-financé en entièreté par sa propre firme.

3 Likes

Absolument pas. L’idée d’offrir un monorail comme transport structurant pour la Cité du Havre est encore moins sérieuse que le Loop de Vegas. Peut-on juste déployer un tram dans le secteur? La rue de la commune est due pour être piétonnisée éventuellement.

8 Likes

Belle façon de gâcher le peu de nature qui reste sur les îles.

2 Likes

Le monorail suspendu de la COOP MGV serait beaucoup plus adapté à ce projet, qu’un monorail de type traditionnel à cheval sur une grosse poutre de béton.

Pourquoi le monorail suspendu et pas un autre mode de transport collectif?

Parce que le monorail suspendu est un mode de transport collectif qui n’interfère pas avec la circulation des automobiles, des piétons, des cyclistes et des animaux. Il ne perturbe pas l’environnement naturel. Il ne crée pas de de division ou de barrière. Il est à l’abri de la neige, de la glace et des intempéries et ne nécessite pas de déneigement. Il peut gravir les pentes grâce à sa motricité sur pneus qui le rend aussi très silencieux.

Cette solution, non seulement serait extrêmement utile pour les résidents du Vieux Montréal, elle serait en plus d’un grand attrait touristique.

On parle de monorail suspendu, pas de monorail traditionnel sur une grosse poutre de béton. Les monorails suspendus ont une structure souple, légère, flexible et esthétique.

Mais, au-delà du seul Vieux Montréal, le monorail suspendu est le couteau suisse des transports collectifs. Non seulement il peut solutionner l’accès aux îles sans auto, il peut aussi solutionner le lien rapide entre le centre-ville et l’Est de Montréal, jusqu’à Pointe-aux-Trembles et même Repentigny et plus loin, le 3e Lien entre Québec et Lévis et le lien à grande vitesse entre Québec et Toronto. Et qui sait, un jour, entre Montréal et New-York.

Bref, il n’existe pas dans le monde un mode de transport plus structurant et unifiant que le monorail suspendu de la COOP MGV.

Et le plus beau de tout ça, il est aussi le moins coûteux de tous les systèmes de transports sur rail.

Mais pour des raisons aussi étranges qu’inexplicables, au Québec et à Montréal, on boude cette solution et on se paye le luxe de l’ignorer. Une solution pourtant créatrice d’emplois et digne d’une grande fierté nationale.

C’est un copy pasta ? :sob::sob:

7 Likes

A 5000 series train in August 2008
By Nagara373 - 投稿者本人が撮影, Public Domain, Link

2 Likes

Il a pas tort, techniquement la poutre est en acier pas en béton. :man_shrugging:

Cet individu est intense sur le marketing monorail et spam plusieurs plateformes. Les mods devront être vigilant à son activité sur le forum.

8 Likes

Aïe, moi qui croyais que c’était du sarcasme…

2 Likes

Puisqu’on aborde le sujet… il me semble justement qu’à part dans 2 villes, le monorail suspendu n’existe nul part dans le monde.

Pourquoi n’est-il pas si déployé que ça? Mais c’est vrai que c’est beau comme système.

OUCH ! Je vais au Japon au mois d’octobre, je vous en donnerai des nouvelles incluant le long monorail de Tokyo Disney…

3 Likes

Sérieusement, il manque un lien du Vieux/c-v vers les îles. La dépendance à l’auto est trop forte, et le métro, le jour ou il y a des problèmes, il ne reste pas grand-chose. L’idée d’un lien est certainement à cogiter.

1 Like

Le projet était tout à fait réel! Les discussions ont eu lieu. La firme avait été mandatée pour ça. Elle n’a rien inventé. Pas sa faute si ça n’a pas abouti.

1 Like

The only type of monorail structure I think would look good in the old port is something like the Wuppertal Schwebebahn.

The obvious choice for a route like this is a tram though. There are already tracks through the port and an empty right-of-way through la Cité du Havre. CN runs trains along that line so infrequently that a public transit service could easily operate around them.

2 Likes

Me semble qu’il y avait eu un projet de télécabine/téléphérique aussi proposé à un moment donné. Les téléphériques urbains font un retour dans plusieurs villes à travers le monde peuvent être très utiles lorsque leur implantation est bien choisie et réalisée. D’ailleurs avec le projet de fermeture de la voie C. Houde menant au Mont-Royal, la ville devrait se pencher sur cette solution pour relier la station de métro du même nom au sommet du Mont-Royal.

image

7 Likes