Le changement de nom de villes & municipalités

Asbestos devient Val-des-SourcesL’Azur-des-Cantons, Jeffrey-sur-le-Lac, Larochelle, Phénix, et Trois-Lacs étaient les autres toponymes retenus pour remplacer Asbestos. C’est la ville de la plus peuplée de la municipalité régionale de comté des Sources. Créée sous le nom de MRC de L’Or-Blanc, celle-ci changea son nom pour la MRC d’Asbestos et une seconde fois pour le nom actuel en 2006.

Saint-Faustin–Lac-CarréLa Municipalité de Saint-Faustin-Lac-Carré dans les Laurentides va organiser un référendum un modifier sa dénomination en Municipalité de Mont-Blanc.# Mirabel

La ville de Mirabel a été créée le 1er janvier 1971 lors de l’expropriation pour la création de l’aéroport. C’est 14 villages qui ont été regroupés et qui portaient à l’époque le nom de Saint-Scholastique. Le changement de nom de Saint-Scholastique pour Mirabel a été officialisé le 16 janvier 1973. Plus de 200 noms avaient été proposés par la population. Les trois plus populaires étant Mirabel, Belle-Rivière et La Vérendrye.

Sainte-Anne-de-Portneuf

Le village de Sainte-Anne-de-Portneuf a changé de nom pour Portneuf-sur-Mer en 2004. La petite municipalité de 613 âmes près de Forestville sur la Côte-Nord voulait un nom qui la représentait davantage. « On trouvait que Sainte-Anne-de-Portneuf, sans vouloir décrier l’église, c’était un nom qui n’allait pas dans l’air du temps, souligne le maire Gontran Tremblay qui était directeur général de la municipalité à l’époque. Il y avait aussi de la confusion avec le comté de Portneuf dans la région de Québec ».

source

Trouvez-vous qu’il y a trop de municipalités dont le nom découle de la religion catholique ? Connaissez-vous des exemples de municipalités pour qui cela a été bénéfique le changement de nom ?

#toponymie

En tout cas, même pour Asbestos, il y a de la résistance:


Je pense que les noms catholiques sont bien acceptés dans la culture québécoise, vu l’attachement historique. La perception est différente pour un nom associé à l’amiante…