La Rose des vents - 6 étages

Coopérative étudiante totalisant 122 logements et situé dans l’Écoquartier Angus, devant le futur parc central et la future place publique à l’angle de l’Avenue du Mont-Royal et la rue Augustin-Frigon.

Informations

Nom : La Rose des vents
Emplacement : Bloc 6 - 2770 Mont-Royal Est
Architecte(s) : Adhoc Architectes
Promoteur(s) :

  • Société de Développement Angus
  • UTILE

Début et fin de la construction : 2020 / 2022
Autres informations :

  • 122 unités de logement étudiant en collaboration avec l’organisme UTILE

Source(s) : La Rose des vents | Société de développement Angus


Autres images

C’est vraiment un beau petit projet! Très hâte de voir la mosaïque architecturale très contemporaine de ce secteur dans 5 ans. Enfin de la diversité et de la texture!

Archie a dit : C’est vraiment un beau petit projet! Très hâte de voir la mosaïque architecturale très contemporaine de ce secteur dans 5 ans. Enfin de la diversité et de la texture!

Tout à fait d’accord, la société SDA fait vraiment un effort pour distinguer ses projets du style générique qui sévit partout à Montréal. Une bouffée de fraicheur et une recherche d’originalité qui fait du bien au paysage urbain, en grand manque de diversité dans la métropole.

De nouveaux logements étudiants dans Rosemont

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Selon la mairesse de Montréal, Valérie Plante, le projet bénéficiera non seulement aux étudiants, mais aussi aux familles.

Alors que la crise du logement affecte durement les jeunes, le gouvernement fédéral annonce un prêt de 20 millions à faible coût pour financer la construction de 123 logements destinés aux étudiants dans le quartier Rosemont, à Montréal.

Publié le 3 juin 2021 à 11h53

Partager

Isabelle Ducas Isabelle Ducas
La Presse

La Ville de Montréal participe aussi au projet avec une contribution de 4,3 millions.

L’édifice du projet La Rose des vents aura six étages et sera prêt à recevoir ses premiers locataires pour la rentrée 2022, dans l’écoquartier Technopôle Angus.

Selon la mairesse de Montréal, Valérie Plante, le projet bénéficiera non seulement aux étudiants, mais aussi aux familles.

« Quand les prix sont élevés à travers la ville, les étudiants se regroupent ensemble pour louer des logements qui ont souvent trois, quatre ou même cinq chambres, qui pourraient également profiter aux familles », a-t-elle fait valoir lors de l’annonce du projet, en conférence de presse, jeudi.

« Notre gouvernement veut faire en sorte qu’aucun Canadien ne soit confronté à un choix impossible entre payer son loyer et mettre de la nourriture sur la table », a ajouté Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, qui participait aussi à l’annonce.

Sur les 123 appartements de la Rose des vents, 37 seront loués à un loyer équivalent à 78 % du loyer médian du secteur et seront destinés en priorité à des étudiants en situation de précarité économique.
https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2021-06-03/de-nouveaux-logements-etudiants-dans-rosemont.php

1 Like

Rose des vents : construire des logements abordables et écoresponsables, c’est possible

19 août 2021
Par Vincent Rioux

L’écoquartier du Technopôle Angus, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal, verra un nouvel immeuble émerger sur son site dès l’été 2022 avec la construction de la Rose des vents, des logements locatifs abordables destinés aux étudiants.

« Le projet est né du fait qu’à Montréal on a plus de 100 000 locataires étudiants et qu’il y a un besoin très important en logements étudiants abordables », note d’emblée Laurent Levesque, directeur général de l’Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE), un organisme à but non lucratif voué au développement du logement étudiant au Québec selon une formule coopérative.

Estimé à 25,5 millions de dollars, ce projet est issu d’une collaboration entre UTILE et la Société de développement Angus, propriétaire du site. Le chantier permettra la construction d’un immeuble qui abritera quelque 123 unités locatives sur six niveaux.

Une approche inspirée de la conception intégrée

Afin d’atteindre les objectifs de développement durable que s’est fixés l’équipe d’UTILE, la conception du bâtiment a été réalisée avec une approche inspirée de la conception intégrée. « Pour nous c’est un gage de qualité de l’immeuble résultant, indique M. Levesque. C’est aussi un gage de faisabilité. » L’entrepreneur général qui participe à ce processus est Sidcan.

Du côté du génie, les plans structuraux sont conceptualisés par L2C Experts-Conseils tandis que Desjardins Experts Conseils se charge de la mécanique et de l’électrique.

Le design du bâtiment est pensé par l’architecte Jean-François St-Onge et son équipe chez ADHOC Architectes. Le concept de M. St-Onge s’est d’ailleurs démarqué sur la scène internationale en remportant une mention honorable dans la catégorie « concept résidentiel » au World Design Awards 2020.

Le chantier avance bon train, alors qu’au début de l’été, il était à l’étape de la structure.

Double peau

Une des signatures visuelles de l’immeuble sera sans doute le revêtement extérieur avec une double peau. Les architectes ont en effet développé une espèce de revêtement détaché du mur principal de l’immeuble qui enveloppe le bâtiment d’une deuxième peau faite d’aluminium.

« Ça, c’est une approche innovante, se targue M. Levesque. Il a fallu homologuer le revêtement. Il a aussi fallu valider sa faisabilité technique, avoir un entrepreneur impliqué, avoir une firme d’architecture très motivée par les solutions constructives innovantes », assure le jeune entrepreneur social.

Cette nouvelle approche à double peau consiste d’abord en un revêtement classique sur la paroi de l’immeuble. Ensuite, à l’extrémité des balcons, il y a un revêtement de résille en aluminium qui donne un effet de grille. « Cela donne un effet d’habillement d’architecture très intéressant du point de vue visuel », affirme M. Levesque.

En phase avec l’écoquartier

La Rose des vents a aussi réussi à apposer la certification LEED platine sur son projet grâce à des mesures concernant le mode de conception et la performance énergétique de l’immeuble.

Un des facteurs qui contribuent à la performance énergétique est le fait que l’immeuble va s’intégrer à une boucle énergétique construite à la grandeur de l’écoquartier du Technopôle Angus.

« Pour nous c’est une belle occasion de démontrer que même quand on fait du logement abordable, on peut faire du logement de qualité et responsable du point de vue environnemental », conclut M. Levesque.

3 Likes

Historique de la construction :

2021-03-27

2021-04-13

2021-05-02

2021-12-01

2022-01-02

2022-03-11

2022-04-02

1 Like

Premières pièces du “grillage”.

2022-04-20

6 Likes

2022-04-29

2 Likes