La Baie Centre-Ville - 22 étages

Mais ce qui est un encore meilleur rappel de la partie brutaliste, c’est la partie brutaliste non détruite et intégrée au projet :relaxed:

1 Like

Looking at the old photograph of the 1930s Morgan’s, it appears that the two arches on each corner were set back and had doors. It would be cool to put a café on level 2 with a couple of exclusive tables in the two terraces on the southwest corner, open onto a rehabilitated Phillips Square, the Cathedral and the Henry Birks building.

J’aime bien la forme, mais la ‘‘rallonge’’ sur de Maisonneuve, qui est de la même hauteur que la partie la plus haute du bâtiment actuelle aurait pu être fais de grès rouge, ou bien de panneau de céramique, et essaye de faire un hommage plus contemporain à la pierre rouge, tout en ne la reproduisant pas, au lieu d’avoir juste du verre.

La partie supérieure aux étages actuels aurait eu l’impression de flotter au-dessus du volume foncer inférieur. J’espère juste que le revêtement en mur rideau sera de qualité supérieure pour mettre en valeur la pierre rouge. De plus, je me demande si les parties plus foncées vont s’harmoniser avec les éléments de couleurs bronzes du bâtiment actuel.

Tu aimerais voir quoi comme revêtement ? Moi le verre c’est mon préféré mais j’aimerais bien savoir ce que les autres pensent. Quand tu dis que c’est sans âme et générique que veux tu dire ? Et qu’est ce qui le serait moins ?

Le projet dérogeant au Plan d’urbanisme, il passera par l’OCPM.



[/details]

15 Likes

Doux Jésus! De légères courbes que je n’osais plus rêver…

4 Likes

En général j’aime beaucoup la volumétrie en escalier je trouve que ça s’intègre vraiment très bien avec l’existant.

Pour la matérialité, je sais que ce sont seulement des rendus, mais je reste sur ma faim. Les courbes ne semble pas être en verre courbé, les verres tympans ont l’air beaucoup plus foncés que les sections transparentes ce qui n’est pas aussi minimaliste qu’on pourrait l’espérer. Est-ce que les joints seront en silicone ou nous auront droit à caps couleur anodisé ce qui est encore une fois un détail moins fin et moins minimaliste. Quoique MSDL nous ont habitués à avoir de très beaux bâtiments de verre avec de suberbes détails donc je vais laisser la chance au coureur.

Ce qui doit être impérativement amélioré/raffiné selon moi ce sont les façades latérales sur Aylmer et Union.

On dirait que les nouvelles sections sont simplement plaquées sur les anciennes. Est-ce qu’il devrait y avoir un espaces en recul plus grand entre les 2 sections (un peu comme au Ritz)? Est-ce que la façade de verre des premiers étages devrait être plus articulée pour reprendre le rythme des ouvertures de la section historique? Devrait-on intégrer des bandeaux verticaux de maçonnerie un peu comme on voit apparaitre sur le Victoria sur le Parc. Je ne sais pas mais en ce moment c’est très façadisme “à la Toronto”. Très 2 dimensions, avec l’ancien collé directement sur un mur de verre sans saveur sans qu’on sente le volume de l’existant.

Et bon, les persiennes de ventilation sur De Maisonneuve c’est non!

1 Like

Personnellement, j’adore l’effet d’escalier qui aboutit sur le Square Philips. J’adore ce rendu et j’ai hâte d’en savoir plus

5 Likes

Le problème n’est pas le verre, mais bien ce qu’on en fait.
Aussi, c’est important de préciser que ce n’est pas lié à une question de goût.

Pour être agréable, vivante, attirante, une ville doit être composée de bâtiments ayant des façades aux échelles de composition multiples, c’est à dire qu’on lit le bâtiment différemment selon la distance.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les vieux bâtiments très ornementés sont très aimés du grand public, et que les villes plus anciennes attirent autant les gens. Mais on ne peut pas nécessairement reproduire ça, du moins pas tel quel.

L’arrivée du modernisme dans l’histoire de l’architecture a en partie réduit ces échelles de composition. On cherchait à épurer, à éliminer le superflu. Malgré tout, il y a dans l’architecture moderne une grande richesse. Prenons par exemple l’agrandissement moderne du La Baie de 1964 (peu importe si on l’aime ou pas, je répète que ce n’est pas une question de goût). La façade objectivement bien dessinée, on lit le volume général, puis le découpage tripartite qui reprend la logique du bâtiment ancien, puis le découpage plus fin qui structure la façade, puis les quelques ouvertures qui donnent un rythme, et finalement la texture du béton canelé.

Sans faire un cour d’histoire, l’épuration des bâtiment s’est poursuivi et nous vivons actuellement une crise de l’architecture. Au nom de la «modernité», on propose des bâtiments dénudés de tout intérêt. Mais au final, c’est plus une question d’argent et de marge de profit qu’une réelle réflection sur l’architecture, son rôle dans la ville, ses qualités.

On extrude un volume, on choisi un modèle de mur-rideau dans un catalogue, et c’est réglé. Le bâtiment pourrait être ici, à Blainville, à Chicago ou à Tokyo, il pourrait être résidentiel, commercial, hôtelier… ça ne change rien. C’est une boîte couverte d’un mur-rideau de base, quelconque, sans histoire, sans âme, sans pays.

Ce n’est pas le verre le problème, c’est l’absence de travail architectural, c’est l’absences d’échelles de composition. Il y a d’excellents exemples de bâtiments tout en verre mais qui sont très bien travaillés et qui présentent une grande richesse visuellement.

Si le 1000, la Place Ville-Marie, la tour KPMG, Scotia, CIBC et toutes les autres étaient recouvertes de ce même genre de vitrage sur toute leur hauteur, de quoi aurait l’air Montréal? De quoi aurait l’air notre skyline, qu’est-ce qui ferait la personnalité de notre ville?

Quelques boîtes de verre peuvent être acceptables, c’est signe d’une époque, mais là ça devient trop facile, trop courant. Chaque projet, surtout sur un site comme celui-ci, devrait être vu comme un privilège, une chance unique de marquer Montréal. La volumétrie proposée est très intéressante et appropriée, mais ensuite, quand on s’approche, qu’est ce que bâtiment a nous offrir? Rien. On va rien voir d’autre que les interminables plafonds suspendus et les classeurs le long des bureaux.

Ce n’est pas une question de goût, d’être pou ou contre le verre, c’est une question d’avoir des projets à la hauteur de notre ville, qui offrent quelque chose à la ville.

7 Likes

Really love this project! More (potential) office space downtown. Hopefully though, we attract new companies downtown vs existing ones looking to upgrade from Class B to Class A office space. Also this area of downtown needs another height bump, considering up until 2010/11 it was zoned for 200 metres. Time to bump it up to 150-170 metres at most.

1 Like

Je comprends et merci pour l’explication. Là ou je te perds c’est quand d’un côté tu dis que le problème ce n’est pas l’utilisation du verre mais plutot l’absence d’un traitement architectural supérieur. Ensuite tu dis « de quoi aurait l’air notre skyline si le 1000, la PVM, ou la tour KPMG si elles étaient recouvertes de verre » ? Je trouve ça contradictoire avec ce que tu dis juste avant sachant que la forme architecturale serait restée la même. À mon avis le skyline ne serait pas moins beau ou unique qu’il ne l’est maintenant si on est d’accord que c’est l’architecture qui compte.

J’ai répondu à ton commentaire parce que j’ai l’impression que ce ne sont que les tours de verre qui reçoivent les qualificatifs du genre « froid, sans âme, générique ». Tandis que des batiments de briques ou de béton fabriqué encore plus ordinaires, non.

Personally, I’m leaning in the other direction. I would love to see BMO move their Quebec head office to this project. I have this weird dream of seeing their current 14-floor office tower in Old Montreal converted to a hotel, it’s such a perfect location for one.

2 Likes

AMEN!

Il est déjà clair que la tendance des tours de verres génériques (qui ont défigurés Vancouver) va être perçu de la même façon que les bâtiments de bétons génériques le sont maintenant (sans vouloir généraliser qu’ils sont tous moches car comme tu l’expliques, plusieurs bâtiments brutalistes ont une valeur architecturale exceptionnelle, surtout à Montréal).

Les villes comme New-York l’ont déjà compris et sont en train d’évaluer un bannissement des bâtiment en verre, surtout en raison de leurs grande consommation d’énergie.

Anyway, tous ça pour dire que je trouve qu’on a eu droit à très peu (pas) de bâtiment de grande hauteurs à l’architecture unique dans la dernière décennies à Montréal. Il faudrait oser plus et je suis d’avis que le projet proposé est d’un générique dans sa matérialité, mais est super intéressant d’un point de vue de sa volumétrie.

Voici un exemple d’un projet nouveau en lien avec un bâtiment ancien, qui est tout de même distinctif.

2 Likes

NYC n’a pas banni les tours de verre; De Blasio a utilisé une hyperbole bien politicienne pour assoir son engagement climatique.
Premièrement ça avait été annoncé en avril 2019 et depuis pas grand chose; et deuxièmement ce sont de nouvelles normes de construction qui devraient être imposées; pas un interdit pur et simple sur les rideaux de verre.

Pour Vancouver je ne suis pas d’accord. La ville est défigurée? Par rapport à? Trouvé sur le sous-Reddit de Vancouver:

Beaucoup de projets de la fin des années 90 à 2010 sont du copié-collé mais les formes ne sont pas génériques pures: il y a toujours une extrusion ou une encoche qui distingue. Il n’y a très peu de simples cubes ou barres d’immeubles. De plus la plupart des tours sont construites en retrait par rapport à leur basilaire qui sont des maisons de ville autrement plus habitables que celles de TDC2&3; je n’ai pas la sensation d’y être écrasé. Enfin, ces dix dernières années les nouveaux projets vancouverites détonnent d’un point de vue architecture et j’ai hâte que ce désir d’oser débarque enfin à Montréal. J’aimerais plus de variété dans les couleurs à Vancouver néanmoins.

Pour en revenir au projet de la Baie, la volumétrie est en effet interessante dans le sens que rien de tel n’existe au CV; même si ce n’est pas révolutionnaire. J’aurais bien aimé quelque chose d’encore plus arrondi; ou qui s’amincit aussi sur sa largeur plus on monte dans les étages.

1 Like

Eh Merci. On ne s’assoit même pas à la table de Vancouver en terme d’architecture contemporaine et ça c’est pas normal compte tenu de notre statut de deuxième ville du pays. Plusieurs de leurs récents projets sont super beaux. Si c’est ça être défiguré je prends 100 fois. En tant que montréalais on se repose un peu trop sur notre gloire passée pour justifier une architecture prétendument supérieure à celle des autres villes du continent. Mais entre les années 90 et aujourd’hui qu’avons nous construit qui se distingue réellement ? C’est le néant. Là pour le coup ce projet sort de l’ordinaire en ce qui concerne notre ville. Et je l’accueille comme une bouffée d’air frais même si je m’inquiète de sa réalisation en raison du contexte actuel.

1 Like

LOL Je pense que nous soyons d’accord!

3 Likes

Quels sont les projets construit entre les années 90 et aujourd’hui à Vancouver qui t’inspirent autant? Je ne cherche pas un débat, je suis simplement curieux de savoir ce que tu aimes.

En gros moi je préfère toujours un immeuble en verre même s’il est simple à un immeuble en préfab ou en brique (surtout pas la jaune). En gros ça c’est un biais personnel. Je préfère la tour Manuvie au Square Children’s par exemple même si l’architecture du second est plus « recherchée ». Le préfab je le trouve juste lourd de façon générale. Et c’est la raison pour laquelle je n’aime pas le brutalisme même si les connaisseurs vont rouler des yeux en me lisant. C’est pourquoi je préfère souvent ce qui se construit ailleurs au Canada car ils semblent être moins abonnés au préfab.

Pour revenir à Vancouver voici quelques exemples de projets en cours/complétés/pas commencés qui ont retenu mon attention.

image

Ils n’ont pas peur du wow. Même si on peut se rater parfois. Ça fait partie de l’histoire d’une grande ville. Le stade Olympique qui a été considéré à une époque comme un raté monumental est aujourd’hui toujours aussi impressionnant. La plus haute tour penchée du monde ! À l’époque on osait. Moi ça me rend fier ce genre de choses. Là on est hyper frileux et ça se voit dans notre achitecture. Dans ce qui proposé, dans ce qui est approuvé ou refusé. On te jette en plein milieu du centre ville de Vancouver tu croiras jamais que c’est une métropole plus petite que Montréal de 2 millions d’habitants. Pire tu risques d’avoir l’illusion qu’elle est plus grande que Montréal. Pour moi c’est pas normal.
C’est la raison pour laquelle je ne comprends pas les critiques envers le projet de la Baie d’Hudson. Moi je le trouve très beau. Surtout compte tenu de ce à quoi nous sommes habitués.

3 Likes

Très bien, merci pour la réponse. Même s’il y a beaucoup de développement en ce moment, Montréal est toujours en mode rattrapage avec Toronto et Vancouver. Je crois que plus le marché de condos mûrit, plus il y aura de concurrence et alors on verra de meilleurs designs.

1 Like

Quoiqu’il advienne, j’espère vraiment que la partie rénovation ira de l’avant. C’est vraiment beau ce qu’on propose, particulièrement la réouverture des fenêtres. J’ai travaillé à la Baie pendant 7 mois et j’ai toujours trouvé que ça manquait cruellement de lumière naturelle

2 Likes