Hôtel de ville de Montréal (2024)

Après les portes ouvertes, quelles sections seront ouvertes au public? Il y a beaucoup d’infos je suis un peu perdu haha

Selon La Presse, l’entrée se fait par la place Vauquelin qui est le RDC.

Il y aura un fouille à l’entrée où il y a une arche de sécurité

À partir de lundi, l’hôtel de ville sera ouvert en tout temps au public qui pourra se promener sans guide à divers endroits. C’est pour ça qu’'il y a des arches de sécurité et une fouille à l’entrée.

Si je me fie à la disposition des lecteurs de cartes d’accès, le RDC avec l’exposition permenante, le Hall d’honneur (1er étage), le Salon du Pin-Blanc (1er étage), la terrasse (1er étage) et le Salon de la Francophonie (2e étage) menant au balcon seront accessibles publiquement. Les autres sections du 2e ne sont pas accessibles sans carte d’accès incluant le bureau de la mairesse et le Salon Peter-McGill. Cependant, de l’info que j’ai eu hier d’un des guides, les gens pourront accéder au Salon Peter-McGill aujourd’hui pendant les portes ouvertes. J’imagine que la Salle du conseil pourra aussi être visité quand il n’y a pas d’événements qui s’y tiennent.

Les 3e et 4e étages sont des bureaux et salles de réunion.

2 Likes

The est branch on the 3rd floor is the public seats to watch future conseil meeting and aglomeration meetings

Merci beaucoup!

Photo des gens sur la terrasse !

6 Likes

La file au milieu de l’après-midi

11 Likes

À partir de Gosford/Notre-Dame l’attente était d’environ 1h. Ce fut une superbe visite et l’hôtel de ville est resplendissant.

6 Likes

Ma vie étais pleine aujourd’hui

Quelques photos de la visite

20 Likes

C’est ce que l’on pourrait appeler une rénovation exhaustive qui permet de revenir à l’apparence originale des différents éléments de l’édifice. Un travail de moine qui prend du temps et qui vaut cependant les coûts que cela a engendré. Après tout l’Hôtel de Ville est un véritable monument en soi qui avait grandement besoin d’être restauré et modernisé sur le plan technique, sans pour autant en changer l’apparence au final. Je crois que c’est vraiment réussi et qu’il sera nettement mis en valeur avec le nouvel aménagement extérieur proposé. :+1:t2:

4 Likes

Une anecdote qui revenait souvent lors de la visite de ceux qui avaient déjà connu l’hôtel de ville par le passé est que les boiseries sur les portes et les murs sont beaucoup plus claires qu’avant. Je l’ai entendu au moins 5-6 fois ici et là. Une belle surprise a été la visite du bureau de tous les maires de Montréal jusqu’à Denis Coderre, au 1er étage. C’est une salle en coin, couvert de boiseries et qui a accès direct au grand balcon arrière. La mairesse Valérie Plante a choisi de ne pas le prendre, et a maintenant son bureau au 2e étage. Malheureusement, selon un guide, il a été décidé pour des raisons de sécurité que ce bureau était inaccessible au public, ce qui est dommage. Parait-il que tout maire peut choisir le bureau qu’il veut. Dans le bureau des anciens maires, ils ont conservé le pupitre de Jean Drapeau, rénové, ainsi que sa chaise. D’ailleurs ses lunettes sont conservées sur un buste dans un ancien coffre-fort au rez-de-chaussé, avec plaque descriptive et un petit bouton qui allume sa tête en plâtre sur lequel sont posées les lunettes. J’avoue que le setup est assez spooky. En terminant, les nouveaux tapis installés dans plusieurs salles sont très modernes, la plupart dans des teintes de gris, comme en fait foi ces quelques photos. La dernière est l’ancien bureau des maires jusqu’à M. Coderre, avec le fameux pupitre.

14 Likes

5 Likes


19 Likes

Le seul point faible de la restoration c’est cette unité de climatisation extrêmement visible sur le toit, j’ose espérer qu’elle sera cachée comme les autres… surprenant que la ville autorise cela

8 Likes

On dit que l’édifice Saulnier, juste à coté, sera aussi occupé par des fonctionnaires. Il me semble que cet édifice est trop beau pour être utilisé de façon banal et fonctionnel. Je verrais bien un musée d’envergure dans ce magnifique immeuble. Et le personnel de la ville pourrait facilement être relocaliser ailleurs.

Avant les rénovations de l’hôtel de ville, la Ville a pensé vendre l’édifice Lucien-Saulnier, mais en y déménageant pendant les travaux, les fonctionnaires et les élus ont découvert un potentiel.

La Ville voudrait y rapatrier des fonctionnaires travaillant actuellement dans des édifices en location. Il y a plusieurs directions de la Ville-Centre un peu partout dans les quartiers centraux

1 Like

Chronique de Maxime Pedneaud-Jobin

En juillet 1967, lors de sa visite historique au Québec, partout où il passe, des milliers de personnes sortent dans la rue pour l’acclamer. À travers lui, les gens célèbrent la France de leurs ancêtres, une France qui s’intéresse enfin à un Québec qui refuse l’effacement, qui s’affirme, qui se lève lentement. Le général dira avoir ressenti « une atmosphère du même genre que celle de la Libération ». Il s’y connaissait.

Cette visite est parmi les évènements les plus marquants de notre histoire nationale.

Le 24 juillet, le discours que prononce le général sur le balcon de l’hôtel de ville de Montréal aura eu une résonance planétaire. En effet, ce discours, sur ce balcon, a pratiquement donné naissance au Québec sur la scène internationale.
[…]
Quand la météo le permettra, les portes seront ouvertes, mais l’accès au balcon sera tout de même restreint. Ce lieu historique étant resté dans son état d’origine, il ne répond pas aux normes de sécurité d’aujourd’hui. La mise aux normes permettra éventuellement de le rendre accessible lors d’évènements spéciaux. J’ai pu y mettre le pied parce que j’étais accompagné par un officiel de la Ville.

5 Likes

Au rez-de-chaussée, on trouve les lunettes de Jean Drapeau dans une scénographie qui pourrait être inquiétante la nuit :joy: (pour ne pas dire un peu creepy…)

15 Likes

En direct, le 1er conseil municipal dans l’hôtel de ville restauré

2 Likes
2 Likes