Festivals à Montréal - Discussion générale et actualités

Avant même que ne soit scellé l’avenir de Groupe Juste pour rire (JPR), ComediHa!, qui convoite le géant de l’humour, devance ses rivaux et finalise l’organisation d’un festival humoristique estival à Montréal, a appris La Presse.

Publié à 1h03 Mis à jour à 6h01

Résumé

Festival humoristique à Montréal ComediHa! prend les devants

PHOTO DOMINICK GRAVEL, ARCHIVES LA PRESSE

Une dizaine d’évènements extérieurs gratuits seront planifiés cet été place des Festivals. Sur notre photo, un spectacle présenté dans le cadre de Juste pour rire, l’été dernier.

Avant même que ne soit scellé l’avenir de Groupe Juste pour rire (JPR), ComediHa!, qui convoite le géant de l’humour, devance ses rivaux et finalise l’organisation d’un festival humoristique estival à Montréal, a appris La Presse.

Publié à 1h03 Mis à jour à 6h01

Partager


Jean Siag
Jean Siag La Presse


Julien Arsenault
Julien Arsenault La Presse

L’entreprise établie à Québec doit annoncer ses couleurs ce mercredi, selon des sources proches du dossier, mais qui ne sont pas autorisées à s’exprimer publiquement.

Il n’a pas été possible d’obtenir les noms des têtes d’affiche de l’évènement sur lequel mise ComediHa!. Le spécialiste du divertissement planifie cependant une vingtaine de spectacles en salle à la Place des Arts, ainsi qu’environ dix évènements extérieurs gratuits à la place des Festivals. Les spectacles présentés ne découlent pas de la programmation annulée de Juste pour rire, nous a-t-on précisé.

Au moment d’écrire ces lignes, il n’a pas été possible de joindre le président et chef de la direction de ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard.

Le montage financier de l’opération, qui devrait osciller autour de 11 millions, n’a pas encore été finalisé, mais La Presse a appris que le ministère de la Culture et des Communications du Québec est en discussion avec d’autres partenaires institutionnels pour soutenir financièrement l’initiative de ComediHa!.

Une annonce devrait être faite dans un deuxième temps, au cours des prochains jours.

En 2023, JPR avait obtenu environ 3,3 millions de subventions gouvernementales pour l’organisation de sa grand-messe de l’humour – sa dernière avant de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). Au moment de sa débâcle, JPR avait annoncé l’annulation de son festival et formulait l’espoir de le relancer en 2025.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Sylvain Parent-Bédard, président fondateur de l’entreprise ComediHa!, établie à Québec

Selon nos sources, ComediHa! ira de l’avant avec son festival d’humour peu importe la décision du contrôleur PwC. Est-ce que son initiative pourrait être perçue comme une manœuvre pour faire pencher la balance dans le processus de vente ? Interrogé à ce sujet, le cabinet du ministre Mathieu Lacombe n’a pas souhaité commenter la proposition de ComediHa! dans le contexte de la vente de Groupe JPR.

Juste avant la fin

L’annonce de ComediHa!, qui fête ses 25 ans cette année, survient à seulement deux jours de l’échéance du dépôt des offres finales dans le cadre du processus de vente de JPR, à l’abri de ses créanciers depuis le 5 mars dernier.

Initialement prévue lundi dernier, l’échéance a été repoussée à vendredi. Tout indique que le gagnant devrait être identifié par le contrôleur PwC la semaine prochaine.

Le 1er mai dernier, La Presse a révélé qu’un tandem formé du Cirque du Soleil et de KOTV, ComediHa! ainsi que Groupe Entourage sont les options québécoises sur la table pour acquérir JPR. Deux autres prétendants de l’extérieur du Québec sont aussi sur les rangs.

Lisez « Trois options québécoises pour Juste pour rire »

Signe que JPR voulait éviter de tomber dans l’oubli auprès du gouvernement Legault, son président exécutif et chef de la direction financière, Alain Boucher, avait récemment interpellé le ministre de la Culture et des Communications, Mathieu Lacombe.

Une relance des activités prochaines est très envisageable, sans oublier qu’il pourrait être possible de tenir un [festival d’humour] cet été, mais surtout de repartir les opérations complètes afin de revenir très forts en 2025.

Alain Boucher, président exécutif et chef de la direction financière de JPR, le 29 avril dans une lettre obtenue par La Presse

La missive rappelle au gouvernement Legault l’importance de son « support » pour la « relance du plus grand festival d’humour au monde ».

ComediHa! – qui compte Québecor comme actionnaire minoritaire depuis 2018 – a déjà repris la production de la comédie musicale Waitress, initialement produite par JPR, dans la foulée des difficultés financières du groupe. À Québec, l’entreprise produit déjà un festival d’humour, le ComediHa! Fest-Québec.

Le groupe de M. Parent-Bédard a planifié ce festival d’humour durant les dates laissées vacantes par Juste pour rire (JPR), qui anime la métropole depuis plusieurs années au cours des deux dernières semaines du mois de juillet. Selon nos informations, le festival concocté par ComediHa! aura lieu du 18 au 28 juillet.

Tourisme Montréal a toujours misé sur le flot continu de festivals durant la période estivale. Dans le continuum des grands festivals, Juste pour rire a lieu après les Francos (14 au 22 juin), le Festival international de jazz de Montréal (27 juin au 6 juillet) et Montréal Complètement cirque (4 au 14 juillet). Il chevauche le festival Nuits d’Afrique (9 au 21 juillet) et précède les festivals du mois d’août comme Fierté Montréal, Osheaga, ÎleSoniq ou encore LASSO.

L’histoire jusqu’ici

Mars 2018 : ICM Partners – qui appartient maintenant à Creative Artists Agency – achète JPR.

Mai 2018 : Bell (26 %) et Groupe CH (25 %) deviennent actionnaires.

5 mars 2024 : JPR se place à l’abri de ses créanciers et sabre 70 % de son effectif, soit 75 postes. Le festival Juste pour rire/Just for Laughs est annulé.

10 mai 2024 : Dépôt des offres finales dans le cadre du processus de vente de JPR

2 Likes

Le fondateur de ComediHa! était en entrevue radio à l’émission Tout un matin… Il ne voulait rien dévoiler sur le rachat possible des activités de Juste pour rire

1 Like

en plus ça se traduirait bien en anglais, ComedyHa!..just sayin’ :wink:

1 Like

Le gouvernement fédéral s’engage à soutenir l’événement « ComediHa! salue Montréal » pour une « édition unique », selon les informations obtenues par Radio-Canada. Le nouveau festival d’humour se tiendra du 18 au 28 juillet, dans le Quartier des spectacles.

Ottawa est en négociation avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal afin de soutenir financièrement ce nouveau festival d’humour qui sera produit par l’entreprise de divertissement de Québec ComediHa!.

4 Likes

Lettre ouverte du REFRAIN ( Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants)

La semaine dernière, ComediHa ! a annoncé la mise sur pied d’un festival qui se tiendra à Montréal en juillet afin de combler le vide laissé par l’annulation du festival Juste pour rire. Les différents ordres de gouvernement ont rapidement accordé un soutien financier public de plusieurs millions, craignant qu’un été sans festival d’humour au centre-ville de Montréal ne soit gâché. Au lendemain de cette annonce, de nombreux festivals peinant à survivre se sont réveillés avec un goût amer en bouche.

Un regroupement d’une centaine de festivals indépendants déplore l’opération de sauvetage de millions de dollars en fonds publics ayant créé in extremis un festival d’humour montréalais pour remplacer le festival Juste pour rire, annulé en raison de la faillite du groupe fondé par Gilbert Rozon.

Dans une lettre transmise au Devoir, le Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants (REFRAIN) déplore que l’État vole au secours d’un des innombrables grands festivals montréalais tandis que les petits événements indépendants tirent le diable par la queue.

1 Like

ComediHa ! reconnaît la préséance de Juste pour rire à Montréal. Si elle n’arrive pas à mettre la main sur son principal concurrent, l’entreprise de Québec s’engage à ne pas organiser de festival d’humour l’été prochain dans la métropole pour lui faire concurrence.

1 Like

Le public montréalais est convié au parc Maisonneuve le 24 juin pour le Grand spectacle de la Fête nationale, baptisé Une chance qu’on s’a, un clin d’œil à la chanson de Jean-Pierre Ferland, décédé le 27 avril. Pierre-Yves Lord animera la soirée, qui réunira sur scène Claude Dubois, Roxane Bruneau, Fouki, Patsy Gallant, Kanen et plusieurs autres.

Le spectacle sera mis en scène par Pierre Séguin, qui signera aussi la réalisation pour la télévision. Il sera diffusé sur ICI Radio-Canada Télé et TVA à 20 h 30, ainsi qu’en simultané sur les ondes du 96,9 CKOI et des cinq stations RYTHME et CIME.

Les autres artistes qui fouleront la scène sont Daniel Lavoie, Éléonore Lagacé, Queenie, Judi Richards et l’ensemble de musique traditionnelle Le Vent du Nord.

2 Likes

Une centaine d’artistes originaires d’une trentaine de pays mêleront tradition et modernité dans une programmation qui se démarque par une forte présence d’artistes qui se produiront dans la métropole pour la première fois.

Le Village des Nuits d’Afrique s’animera durant six jours, dès le 16 juillet, sur les deux scènes gratuites : à l’Esplanade Tranquille et sur le Parterre du Quartier des spectacles.

1 Like

À quelques jours du Grand Prix de Formule 1, le directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Fady Dagher, est revenu à la charge avec l’idée de facturer aux promoteurs de grands événements les services de sécurité. Les événements de ce type, surtout lorsqu’ils ont lieu simultanément, requièrent d’importantes ressources policières, a fait valoir le chef de police lundi.

Aux prises avec des contraintes budgétaires, le SPVM souhaite que les « très grands promoteurs », comme l’organisation du Grand Prix du Canada et Evenko, contribuent au paiement des frais liés aux services de sécurité. « Il va falloir qu’il y ait une réflexion. Il ne s’agit pas de commencer à facturer à des instances qui font des activités communautaires ou à des OBNL. Ce n’est pas ça du tout », a assuré Fady Dagher lundi, lors d’une conférence de presse servant à la présentation du bilan des activités de 2023 du SPVM. « Est-ce que ça prend absolument des policiers, ou ça pourrait être en partie de la sécurité privée que le promoteur paie ? »

1 Like

Une Carte blanche à Arnaud Soly, un spectacle animé par Katherine Levac intitulé Queer & Friends ainsi qu’un concert de Bleu Jeans Bleu en compagnie de plusieurs invités sont certains des événements gratuits au menu du festival ComediHa! salue Montréal, qui remplacera celui qu’organisait auparavant Juste pour rire, du 18 au 28 juillet prochain.

Le dévoilement de cette programmation survient deux jours après qu’un juge de la Cour supérieure a approuvé l’acquisition par ComediHa! du Groupe Juste pour rire, qui s’était placé à l’abri de ses créanciers le 5 mars dernier, annulant du même coup son festival prévu pour l’été.

L’essentiel des événements de la programmation gratuite se tiendra sur la place des Festivals à Montréal, où le public sera attendu tous les jours à compter de 19 h. De 19 h à 20 h, les humoristes Eva Alexo et Erika Suarez animeront un happy hour intitulé Le Kickback, mettant la table pour la soirée avec des blagues et de la musique.

3 Likes

Montréal complètement cirque se déploie dans les quartiers

Les quartiers visités :

  • Anjou au parc Goncourt : le jeudi 4 juillet de 17h30 à 20h30
  • Verdun, au parc de la Pointe-Nord : le vendredi 5 juillet de 17h30 à 20h30
  • Saint-Laurent, au parc Gohier : le samedi 6 juillet de 17h30 à 20h30
  • Ville de Laval, au Centre de la Nature : le dimanche 7 juillet de 15h30 à 20h30
  • Pointe-aux-Trembles, à la Place du Village de la PAT : le mardi 9 juillet de 18h à 21h
  • Ville-Marie, au Square Viger : le mercredi 10 juillet, de 17h30 à 20h30
  • Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, à la Promenade Bellerive : le jeudi 11 juillet de 17h30 à 20h30
  • Le Village, à la Place du Village au parc de l’Espoir rue Ste-Catherine : le vendredi 12 juillet de 17h30 à 20h30
  • Saint-Léonard, au parc Wilfried Bastien : le samedi 13 juillet de 17h30 à 20h30
  • Pointe-à-Callière, sur la rue piétonne : le dimanche 14 juillet de 13h à 16h
2 Likes

L’équipe de la revue numérique Panorama-cinéma, qui organise depuis dix ans des projections ponctuelles à la Cinémathèque québécoise, inaugurera en janvier 2025 un tout nouveau festival, la Semaine de la critique de Montréal. Les films présentés seront ainsi sélectionnés par des critiques de divers horizons — un modèle unique au Québec, importé en réaction à d’importants changements qui s’opèrent au sein de grands festivals dans le monde.

Alors que ces événements majeurs, comme le Festival du nouveau cinéma, se targuent de proposer des dizaines, voire des centaines, de films chaque année, la Semaine de la critique de Montréal misera davantage sur la qualité de sa programmation et ne présentera qu’une douzaine de films, notamment en programmes doubles, pendant une semaine seulement. Chaque séance sera suivie d’une discussion avec les cinéastes ou des experts.

1 Like

6 Likes

this church … I always comment when I walk in front of it that it used to be covered by store facades :woozy_face: Imagine

1 Like