Exo - Terminus Châteauguay

Réaménagement du stationnement incitatif de Châteauguay et construction d’un terminus de 12 quais et d’un centre de services

Architecte: Étienne Bernier Architecture
Début et fin de la construction: Automne 2021 - Automne 2023

Sources des informations:

Avant:

2 Likes

Le réaménagement du terminus de Châteauguay commence

mercredi le 08 septembre 2021

Modifié à 8 h 41 min le 08 septembre 2021

Par Valérie Lessard

L’allure du stationnement incitatif à Châteauguay, situé au 42, boulevard Saint-Jean-Baptiste changera complètement.

Exo entame ces jours-ci des travaux préparatoires au stationnement incitatif de Châteauguay en prévision de la construction d’un terminus sur le site actuel d’ici l’automne 2023.

La première étape consiste à démolir le bâtiment qui abritait le Centre de mécanique automobile Liberté situé au 44, boulevard Saint-Jean-Baptiste, soit juste à côté du stationnement incitatif actuel. Exo avait fait l’acquisition du terrain. Après sa démolition, l’exploitant du transport collectif dans la région procédera à la décontamination du sol.

« Ces travaux préparatoires marquent la première étape d’un grand projet de réaménagement qui améliorera considérablement l’expérience de nos usagers. Le terminus Châteauguay, avec son point de vente et service et ses 12 quais, augmentera l’attractivité du transport collectif dans le secteur Sud-Ouest, mais également dans les secteurs avoisinants », souligne Gilline Pageau, directrice exécutive au Bureau de projets d’exo.

De stationnement à terminus

Les travaux de réaménagement du terminus sont prévus à l’été 2022.

Lorsque ceux-ci seront complétés, le stationnement incitatif changera véritablement d’allure. Actuellement, un seul quai est disponible avec des abribus pour les différents trajets d’autobus et une partie du stationnement est en gravelle.

Le projet prévoit l’ajout d’une billetterie, d’un centre d’information et d’une aire d’attente intérieure chauffée et équipée de toilettes, informe exo. Chacun des 12 quais sera équipé d’une marquise pour protéger les usagers des intempéries. Le stationnement, qui comptera 600 places, sera réaménagé et complètement asphalté.

«Les travaux permettront d’améliorer l’accès au stationnement incitatif puisque deux accès distincts, un pour les autobus et un pour les voitures des usagers, seront créés. L’entrée existante sera utilisée pour la boucle d’autobus, alors qu’une nouvelle entrée sera créée pour le stationnement incitatif», explique Jean-Maxime St-Hilaire, conseiller aux relations médias chez exo.

Il précise que le stationnement demeurera accessible pendant les travaux. Certaines sections seront fermées, selon la phase du chantier.

Un projet de 29 M $

Le coût total de ce projet est évalué à 29 M$ et fait partie du Programme des immobilisations d’exo. «Ce projet fera l’objet d’une demande de subvention auprès du gouvernement du Québec dans le cadre du Programme d’aide gouvernementale au transport collectif des personnes», souligne M. St-Hilaire.

Pour le maire de Châteauguay, Pierre-Paul Routhier, ce projet de terminus confirme la position de Châteauguay, à titre de «plaque tournante» en termes de mobilité pour les secteurs du Sud-Ouest et du Haut-Saint-Laurent. «Le nouveau terminus offrira des installations de qualité à nos citoyens et leur facilitera l’accès aux services de transport collectif d’exo. Il permettra aussi un développement très intéressant dans le voisinage immédiat », commente le maire par voie de communiqué.

Gilline Pageau, directrice exécutive au Bureau de projets d’exo en compagnie du maire de Châteauguay Pierre-Paul Routhier. (Photo : Gracieuseté)

Wow, ça sera clairement pas un luxe, dommage que ce projet n’aie pas été réalisé 5ans avant. J’ai l’impression que l’ancienne ATM avait négligée ses aménagements, qui pourtant on un impact significatif sur l’achalandage et l’usage de leurs installations. Une vraie gare, avec des quais protégés, un terminus semi-couvert et des stationnements pavés sont seulement quelques exemples qui peuvent pousser plusieurs personnes à les utilisés.

J’ose espérer que cet exemple va faire des petits et que plusieurs autres aménagements comme ceux-ci vont se faire en banlieue, pour décourager l’utilisation de l’auto.

2 Likes