Église Saint-Eusèbe-de-Verceil - 6 à 8 étages

Le Fonds immobilier de solidarité FTQ souhaite développer le site de l’église afin d’y construire des logements privés, une coopérative d’habitation, des espaces communautaires et une chapelle, en plus de rénover le presbytère. Le projet entrainerait la démolition partielle de l’église et nécessite donc une modification du plan d’urbanisme de la Ville de Montréal.

Informations

Nom:
Emplacement: 2151, rue Fullum - Église Saint-Eusèbe-de-Verceil et son presbytère
Hauteur: 6 à 8 étages (27 mètres)
Architecte:
Promoteur: Fonds immobilier de solidarité FTQ
Début et fin de la construction:
Dates importantes:

  • 2020-06-29 au 2022-01-29 : Mandat du lobbyiste

Autres informations:

  • Le projet vise la démolition partielle de l’église Saint-Eusèbe-de-Verceil, la démolition du garage, la restauration de son presbytère, la construction d’une nouvelle chapelle et la construction d’un nouvel ensemble immobilier de hauteurs variant entre 6 et 8 étages, qui sont principalement à vocation résidentielle et qui comprendront une coopérative d’habitation (logement social et communautaire) ainsi que du logement privé.
  • Le projet entrainerait la démolition partielle de l’église et donc nécessite son retrait en tant que bien patrimonial du plan d’urbanisme de la Ville de Montréal.

Sources des informations:

Autres images:


Extrait du mandat du lobbyiste

Période couverte par le mandat : du2020-06-29au2022-01-29

Renseignements utiles :

Démarches en vue d’obtenir du Conseil d’arrondissement et de la Ville de Montréal différentes résolutions visant à permettre un nouveau projet mixte sur le site du 2151, rue Fullum, dans l’arrondissement de Ville-Marie. Le site est bordé par les rues Fullum et Larivière et il est actuellement occupé par l’église Saint-Eusèbe-de-Verceil (vacante et barricadée), son presbytère et un garage attenant à ce dernier. Le projet vise la démolition partielle de l’église Saint-Eusèbe-de-Verceil, la démolition du garage, la restauration de son presbytère, la construction d’une nouvelle chapelle et la construction d’un nouvel ensemble immobilier de hauteurs variant entre 6 et 8 étages, qui sont principalement à vocation résidentielle et qui comprendront une coopérative d’habitation (logement social et communautaire) ainsi que du logement privé. De plus, un projet est à l’étude pour évaluer le potentiel que le rez-de-chaussée de la coopérative d’habitation abrite un espace commercial destiné à une occupation par un organisme communautaire ou une entreprise en économie sociale. Cet espace pourrait aussi abriter une salle multifonctionnelle pour les résidants du site et les activités de la paroisse de Saint-Eusèbe-de-Verceil. Le zonage actuel du site est E.5 (lieu de culte) et l’église figure sur la liste des lieux de culte dans la catégorie des Bâtiments d’intérêt patrimonial et architectural hors secteurs de valeur exceptionnelle de la Ville de Montréal (Plan d’urbanisme - Partie II - Ville-Marie - Le patrimoine bâti). Deux modifications réglementaires sont souhaitées. L’une au plan d’urbanisme de la Ville de Montréal pour le retrait de l’église de cette liste. L’autre modification, au règlement d’urbanisme no 01-282 de l’arrondissement de Ville-Marie, vise l’ajout des usages résidentiel, commercial et institutionnel (pour le local commercial et la salle multifonctionnelle) à celui de lieu de culte (qui sera maintenu pour la chapelle). Cette modification réglementaire vise aussi la permission de construire de nouveaux bâtiments de 6 à 8 étages pouvant atteindre une hauteur de 27 mètres, mais sans dépasser un coefficient de densité de 3,0.

1 Like

L’église est barricadée depuis au moins 2016, mais elle est tout de même très belle. Le projet nécessite une modification du plan d’urbanisme pour la retirer de la liste des sites patrimoniaux.

En y intégrant une composante communautaire, le Fonds espère peut-être que le projet passera par l’article 89.4 de la Charte, ce qui pourrait le soustraire à l’OCPM.

@ILuvMTL, expert du Faubourg, connaissais-tu les intentions du Fonds?

La Ville a adopté le plan de protection de patrimoine local et travaillent sur un plan
d’action. Le patrimoine religieux est inclus et sera étudié. S’il y a demande de changement de
zonage, il devra y avoir un processus consultatif. Il n’y a pas eu de dépôt formel à date.
Voir le Plan de mise en valeur du patrimoine local de Ville-Marie :

2 Likes

Je prendrai le temps de lire, mais est-ce que le plan obligerait les projets à nature communautaire à également se soumettre à un processus consultatif?

Ce n’est pas le cas présentement et le changement serait surprenant, même pour un projet qui nécessite le retrait d’un immeuble de la liste des sites patrimoniaux (comme le projet Le Riga).