Aménagements estivaux

Étaler une partie utilisable des commerces à l’extérieur, genre mettre des terrasses ou des kiosques à l’extérieur en empiétant un peu sur des voies piétonnisées, ça va être particulièrement important cette année vu le contexte pandémie.

On sait maintenant que c’est beaucoup, beaucoup plus sécuritaire d’être à l’extérieur qu’à l’intérieur, la ventilation naturelle fait toute la différence. C’est donc logique de pousser cet aspect-là, de déplacer ce qu’on peut à l’extérieur. Amenez-en, des terrasses!

4 Likes

La piétonnisation de la Promenade Ontario va aller de l’avant.

Parmi les solutions proposées lors de la consultation :

  • La rue sera ouverte, de façon sécuritaire, à la livraison pour les commerces du lundi au vendredi, entre 7 h et 15 h.
  • La rue sera accessible en tout temps aux personnes à mobilité réduite.
  • La totalité des espaces de stationnement seront relocalisés à proximité (à une distance moindre que dans un stationnement de centre commercial!)
  • Le report et la coordination des travaux dans le secteur et à la mise en place d’un plan de circulation locale.
  • Des terrasses élargies pourront être aménagées gratuitement.
  • L’ambiance sera améliorée par du verdissement, des zones d’ombre et de fraîcheur.
  • Les espaces publics seront animés et équipés de mobilier urbain temporaire.
  • Des ressources supplémentaires seront accordées pour assurer la propreté et la sécurité du site.
4 Likes

Avenue du Mont-Royal piétonnisée du 20 juin au 15 septembre (Source : Romain Schué sur Twitter)

image

4 Likes

Il y a aussi Saint-Laurent et Duluth

Compte FB de Luc Rabouin

Lors de la séance du conseil d’arrondissement tenue le 12 avril, nous avons approuvé une ordonnance permettant la réalisation de 3 projets de piétonnisation de rues commerciales sur le Plateau.

Ces projets ont tous été élaborés par les associations de commerçants, en collaboration avec l’arrondissement. Ils ont également tous démontré un appui de la majorité des commerçants au projet.

L’Avenue du Mont-Royal
sera piétonnisée entre le boulevard St-Laurent et la rue Fullum du 20 juin au 15 septembre. Il s’agit d’une piétonnisation complète comme l’année dernière. Une consultation en ligne aura lieu ainsi que des ateliers citoyens qui se tiendront les 27 et 28 avril.

Le Boulevard Saint-Laurent
sera piétonnisée entre la rue Sherbrooke et l’avenue du Mt-Royal du 2 juillet au 6 septembre. Il s’agit d’une piétonnisation partielle qui fera place à de très larges trottoirs tout en maintenant une voie de circulation au centre. Cela permettra à la fois de créer une ambiance très intéressante tout en préservant un axe de mobilité nord-sud.

L’Avenue Duluth
sera piétonnisée entre le boulevard St-Laurent et la rue St-Denis du 2 juillet au 22 août. Il s’agit d’une piétonnisation la fin de semaine seulement.

Comme vous le voyez, nous aurons droit cette année à trois formules fort différentes faisant toutes une plus grande place aux piétons. Pour les projets du boulevard St-Laurent et de l’avenue Duluth, une consultation en ligne sera également réalisée.

En terminant, je nous rappelle collectivement le rôle déterminant que nous pouvons jouer dans la survie des commerces et la vitalité de nos rues commerciales en choisissant d’acheter local.

2 Likes

Je suis curieux de voir comment ça va fonctionner à l’utilisation sur Saint-Laurent! En tout cas, ça va sûrement permettre des terrasses plus intéressantes avec l’espace dégagé.

Si cette année on pouvait aussi avoir l’autorisation sanitaire de permettre aux commerces d’utiliser l’espace dans la rue, ça serait un gros plus.

Cool, ca va nous faire un beau circuit pour profiter des terrasses cet été!

5 Likes

Ce sera encore un été piéton sur l’avenue du Mont-Royal

Ce sera encore un été piéton sur l’avenue du Mont-Royal
Photo: Josie Desmarais/MétroDes passants devant un populaire restaurant de l’avenue du Mont-Royal, l’été dernier.

C’est officiel. Tout comme l’été dernier, l’avenue du Mont-Royal sera entièrement piétonnisée entre le boulevard Saint-Laurent et la rue Fullum. Les véhicules y seront proscrits du 20 juin au 15 septembre.

Par ailleurs, le boulevard Saint-Laurent fera l’objet d’une piétonnisation partielle du 2 juillet au 6 septembre, de la rue Sherbrooke à l’avenue du Mont-Royal. De plus, des piétonnisations ponctuelles se feront les fins de semaine sur l’avenue Duluth, du boulevard Saint-Laurent à la rue Saint-Denis, pendant la période du 2 juillet au 22 août.

En autorisant les changements temporaires apportés à ces trois artères, la Ville de Montréal espère contribuer à la relance économique en mettant les commerces en valeur.

Selon l’arrondissement, la piétonnisation des rues commerçantes permettra au maintien des affaires pour un très grand nombre de restaurants, bars, boutiques.

En 2020, les commerces sur les artères piétonnes auraient subi moins de pertes que ceux sur les rues non aménagées, selon une étude préliminaire menée par la Ville de Montréal. Si la majorité des commerces ont perdu des ventes en 2020, le recul moyen par établissement était de 19 % sur les artères piétonnisées et de 30 % sur celles non réaménagées.

Toutefois, même si ces données sont encourageantes, l’incertitude règne dans un contexte de pandémie. Plusieurs autres facteurs doivent être pris en compte, reconnaît le maire de l’arrondissement, Luc Rabouin.

Le directeur général de la Société de développement commercial (SDC) de l’avenue du Mont-Royal, Claude Rainville, partage cet avis. L’évolution des mesures sanitaires influencera les événements qui pourront ou pas avoir lieu sur l’avenue, mais aussi l’ouverture ou la fermeture des terrasses et des salles à manger.

«Les prochaines semaines nous en diront davantage sur ce qui sera permis ou non», soutient M. Rainville.

Appel de projets

La SDC de l’avenue du Mont-Royal et Odace Événements ont récemment lancé un appel de projets en vue de l’édition 2021 de la piétonnisation. Les professionnels de toutes les disciplines du design (artistes, designers, horticulteurs, etc.) ont donc jusqu’au 3 mai pour soumettre une initiative.

Au total, 2,7 km d’espaces urbains doivent être aménagés avec des aménagements temporaires, des installations artistiques ainsi que des initiatives en verdissement. La thématique du jardin orientera l’ensemble des interventions.

4 Likes

Je suis ravi de ces projets de piétonnisation, bien sur, mais je me demande pourquoi la période n’est pas plus longue. Par exemple du début juin au début octobre pour Mont-Royal. Je suis sur que la température le permettrait.

De plus, j’espère que la ville (ou l’arrondissement) permettra des terrasses jusqu’à la fin novembre par exemple. C’est très possible de le faire surtout avec des terrasses partiellement fermées.

1 Like

Treize rues piétonnes cet été à Montréal


PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE
L’avenue Mont-Royal sera piétonne cet été des rues St-Laurent à Fullum.

Treize tronçons de rue seront rendus aux piétons cet été, surtout dans les quartiers centraux de Montréal, a annoncé mercredi matin la mairesse Valérie Plante.

Publié le 14 avril 2021 à 9h47
PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD
LA PRESSE

Les projets ont été mis de l’avant par les associations de commerçants elles-mêmes, ce qui devrait permettre d’éviter les reproches de l’été dernier à l’endroit de la mairie.

Les rues Ontario, Masson, Bernard, Wellington, de Castelnau, Duluth, Sainte-Catherine, Saint-Denis et Crescent incluront toutes au moins une section piétonne.

« Il fallait qu’il y ait une adhésion des commerçants et des résidants aux projets », a dit la mairesse dans le cadre de la réunion du comité exécutif de Montréal, mercredi matin. « On voulait minimiser les impacts sur les travaux. »

« Au total, c’est 3,8 millions qui vont être investis dans ces projets », a-t-elle ajouté.

Les projets de piétonnisation annoncés sont les suivants :

  1. L’avenue Mont-Royal : de St-Laurent à Fullum

  2. La rue Duluth, les fins de semaine, de St-Laurent à St-Denis

  3. Le boulevard Saint-Laurent : de Sherbrooke à Mont-Royal, en gardant une voie de circulation

  4. La rue Ontario, de Nicolet à Pie-IX

  5. La rue Bernard : avec trois différents tronçons

  6. La rue Place du Marché Nord qui traverse le Marché Jean-Talon

  7. La rue Masson, de la 2e avenue au boulevard St-Michel

  8. La rue Wellington, de la 6e avenue à Régina

  9. La rue de Castelnau : de St-Denis à De Gaspé

  10. La rue St-Denis dans le quartier latin, de Sherbrooke à Maisonneuve, et rue Emery

  11. La rue Ste-Catherine Est, dans le Village

  12. La rue Crescent : du 1201 rue Crescent au boulevard de Maisonneuve

  13. Ste-Catherine Ouest, les fins de semaine, entre Metcalfe et Guy

3 Likes

Vite quelqu’un de bon avec google maps faites une carte!

dommage, rien pour Ahuntsic…

Consultation et sondage pour l’avenue du Mont-Royal

Place aux piétons et aux cyclistes dans Le Plateau cet été

Mis à jour le 15 avril 2021

Temps de lecture : 1 min

Plus de piétonnisations dans Le Plateau cette année! Plus d’occasions de fréquenter les commerces locaux en tout respect des consignes sanitaires.

Le Plateau-Mont-Royal a annoncé ses trois projets de piétonnisation à géométrie variable :

  • Forte de son succès de 2020, l’avenue du Mont-Royal sera fermée à la circulation automobile du 20 juin au 15 septembre, entre Saint-Laurent et Fullum.
    • Une consultation publique virtuelle est prévue les 27 et 28 avril prochain. Vous êtes intéressé à y participer ? Inscrivez-vous ici avant le 26 avril. Sinon il est aussi possible de nous envoyer vos commentaires via ce sondage en ligne, jusqu’au 28 avril.
    • La piétonnisation a obtenu une contribution financière de 400 000 $ du Service du développement économique de la Ville
  • Le boulevard Saint-Laurent : sera partiellement piétonnisé du 2 juillet au 6 septembre, de Sherbrooke à Mont-Royal
    • Création de deux corridors piétons de chaque côté d’une seule voie de circulation centrale, pour une plus grande occupation de l’artère à d’autres fins que la circulation automobile
    • Contribution financière de 400 000 $ du Service du Développement économique de la Ville
  • L’avenue Duluth : sera piétonne les fins de semaine, du vendredi midi au dimanche soir, entre le 2 juillet et le 22 août, de Saint-Laurent à Saint-Denis
    • Elle a obtenu une contribution de 69 269 $.

Pour lire le communiqué de la Ville sur la relance économique via le programme de piétonnisation, cliquez ici.

Voici trois cartes avec les différents secteurs desservis! Tout mettre sur une seule aurait été trop petit.
Pour Bernard, j’ai cherché mais les tronçons ne sont pas spécifiés nulle part, d’où le pointillé :man_shrugging:t2:

Centre-ville / Plateau / Hochelaga

Petite Italie

Verdun

7 Likes

Reportage radio à l’émission L’Heure du Monde sur la piétonnisation des rues à Montréal

Piétonnisation : une vague amplifiée par la pandémie

Publié le 30 avril 2021


L’avenue du Mont-Royal, durant l’été 2020. PHOTO : Latrompette Studio

Cette année encore plus que l’an dernier, les projets de rues piétonnes ont le vent dans les voiles. À Montréal seulement, il y avait neuf rues pétionnisées l’été dernier. Cette saison, la métropole compte en faire 14. Et c’est une tendance qui est mondiale. Le besoin de sortir, de socialiser à l’extérieur y est pour beaucoup, ce qui en fait profiter certains commerçants. Le reportage de Myriam Fimbry.

rue Wellington à Verdun

La seconde édition de la rue Wellington piétonne s’adapte

La seconde édition de la rue Wellington piétonne s’adapte
hoto: *Archives
Le projet de piétonnisation a reçu un soutien de 400 000 $ de la Ville de Montréal.

La rue Wellington sera de nouveau piétonne entre la 6e Avenue et la rue Régina dès le 1er juin. L’arrondissement prévoit s’ajuster par rapport à la première édition de l’année dernière en mettant un effort particulier sur l’accessibilité universelle.

Le Regroupement des usagers du transport adapté de Montréal (RUTA) veut s’assurer que des alternatives seront proposées aux personnes à mobilité réduite pour qu’elles puissent continuer à se déplacer en toute autonomie.

Un enjeu dont se soucie la communauté verdunoise. La SDC Wellington qui chapeaute le projet de piétonnisation a reçu plusieurs commentaires sur le thème de l’accessibilité universelle durant ses consultations.

La conseillère Marie-Andrée Mauger qui siège également au conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM) a fait savoir qu’il y aurait des cases aux intersections transversales pour faciliter le stationnement de courte durée. Un système de transport pourrait aussi être offert à certaines heures pour les personnes à mobilités réduites.

De plus, l’arrondissement prévoit des aménagements pour que les terrasses soient accessibles à tous. Il y aura aussi des rampes d’accessibilité afin de permettre aux citoyens d’accéder aux trottoirs là où les tronçons de rue sont plus longs.

D’autre part, l’Association pour la mobilité active de Verdun (AMA-V) souhaite que les cyclistes puissent circuler à vélo sur la rue Wellington en adoptant une vitesse raisonnable et en maintenant une distance avec les piétons. L’an dernier, les usagers devaient descendre de leur vélo pour circuler sur la rue piétonne.

L’arrondissement indique être au fait des enjeux liés à la cohabitation entre les piétons et les cyclistes. Les modes de déplacements et les règles à suivre devraient être connus bientôt.

Par ailleurs, pour assurer le respect des mesures sanitaires, dont la distanciation de deux mètres, des agents de sécurité sillonneront la rue à certaines périodes. Des cadets-policiers seront aussi présents sur le tronçon de la rue piétonne.

Aménagements urbains et communication : Montréal dit s’être adaptée


L’aménagement du REV sur la rue Bellechasse a entraîné le dépôt de plusieurs plaintes auprès de l’ombudsman, notamment en raison du manque présumé de communications de la part de l’arrondissement.
PHOTO : RADIO-CANADA / MATHIEU PROST

Hugo Prévost
16 h 45 | Mis à jour à 17 h 01

La Ville de Montréal affirme s’est adaptée pour améliorer ses méthodes de communication en lien avec les divers aménagements cyclistes et piétonniers effectués sur son territoire depuis le début de la pandémie, après la publication, en décembre dernier, d’un rapport de l’ombudsman dans lequel les critiques sont nombreuses.

Au bout du fil, Éric Alan Caldwell, responsable du dossier de la mobilité au comité exécutif de la Ville de Montréal, affirme que l’administration Plante a fait ses devoirs.

Dans son rapport d’une centaine de pages, l’Ombudsman de Montréal s’appuie sur l’étude de 240 plaintes reçues depuis le printemps 2020 pour présenter 15 recommandations qui touche autant la gestion des projets que leur conception, leur parachèvement et leur suivi.

Il y est notamment mentionné que plusieurs Montréalais ont déploré ne pas avoir été consultés au préalable, par exemple au moment d’aménager des voies actives sécuritaires (VAS) qui avaient parfois des répercussions sur le nombre de places de stationnement disponibles ou sur les commerçants.

Montréal a aussi été critiquée pour des manquements relativement à l’accessibilité universelle.

Depuis la publication du rapport en décembre 2020, l’ombudsman n’a cependant reçu aucune nouvelle plainte en lien avec les divers aménagements urbains, comme le mentionne son plus récent rapport annuel, publié lundi.

En entrevue, M. Caldwell reconnaît que la Ville est allée très rapidement avec une planification, parfois, de quelques semaines pour mettre en place ses VAS et ses pistes cyclables, ce qui a fait en sorte que l’administration Plante n’a pas toujours eu le temps d’étudier les enjeux et de trouver des solutions, notamment en ce qui concerne l’accessibilité.

Là-dessus, la Ville a clairement appris qu’en ce qui concerne les mises en oeuvre rapides, il est très important de surveiller l’ensemble des éléments liés à l’accessibilité universelle, indique-t-il.

La Ville a d’ailleurs été accompagnée dans ses démarches par l’organisme Société Logique, qui est une firme spécialisée dans le domaine, pour justement identifier là où il y a eu des carences; on a passé tout l’été à les corriger, affirme encore M. Caldwell.

Mieux communiquer avec les citoyens

Autre pierre d’achoppement signalée dans le rapport de décembre 2020 de l’ombudsman, la communication avec les citoyens pour faire connaître les projets à venir et consulter les résidents, qui a été mise à mal durant le « cycle court », soit la période où Montréal a procédé rapidement à des aménagements, le printemps et l’été derniers.

Nous avons porté une attention particulière à l’amélioration de nos mécanismes dans le cycle long [les projets de plus longue haleine, comme le Réseau express vélo (REV)] : la particularité, c’est que nous l’avons fait en temps de pandémie, soit sans les mécanismes habituels de la Ville que sont les séances d’information dans les salles, où l’on reçoit des gens […], soutient Éric Alan Caldwell.

Pour pallier l’absence de ces méthodes traditionnelles, l’administration s’est tournée vers des affichettes de porte, ces cartons que l’on accroche aux poignées de porte pour annoncer des travaux, entre autres, mais a aussi eu plus largement recours aux médias sociaux et au web, grâce à la création d’assemblées virtuelles; ces façons de procéder ont servi lors des consultations sur la réalisation du REV dans la rue Saint-Denis.

M. Caldwell parle ainsi d’une amélioration des mécanismes d’aller-retour avec les citoyens.

Le temps investi à répondre aux questions des citoyens, à parfois mieux expliquer le projet […], ces allers-retours avec les citoyens ont été très productifs.

**Une citation de :**Éric Alan Caldwell, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal

Avec le déconfinement progressif à venir, Montréal reviendra-t-elle aux moyens de consultation traditionnels? Il va falloir garder le meilleur des deux, répond M. Caldwell, soit possiblement des rencontres en personne et des assemblées virtuelles.

La possibilité de consulter l’information et des échanges en différé est l’un des avantages des nouvelles façons de faire mises en place en raison de la pandémie, poursuit-il.

C’est intéressant, cette évolution du mode de consultation. […] On a trouvé quelques vertus à un mode de consultation que personne n’avait imaginé.

Glenn Castanheira montre quelques photos des terrasses en préparation au centre-ville, sur Twitter - Glenn Castanheira (@CastanheiraG).

Source:

Source:

3 Likes

Des « oasis » d’animation pour occuper le centre-ville cet été

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE
Valérie Plante, mairesse de Montréal
Devant l’annulation et le report de plusieurs grands festivals estivaux, Montréal vient d’annoncer l’installation de 11 « oasis » d’animation au centre-ville.

Publié le 27 mai 2021 à 13h08
PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD
LA PRESSE

La Ville et ses partenaires espèrent ainsi inciter des touristes québécois et des banlieusards à séjourner dans la métropole malgré les effets de la pandémie.

« On peut venir aisément, avoir une journée remplie avec ses enfants et avoir bien du fun », a dit Monique Simard, présidente du Quartier des spectacles. « Il y a vraiment une offre culturelle riche. »

Les oasis, inaugurées d’ici le mois prochain, accueilleront des performances artistiques et de l’animation. Les services de plus de 600 artistes ont été retenus.

« On investit massivement en créant de l’activité au centre-ville, a dit la mairesse Valérie Plante, [parce que] notre premier objectif, c’est de remettre les restaurants à flot. Notre deuxième objectif, c’est de créer de l’engouement pour le centre-ville et le troisième objectif, c’est de préparer la rentrée. »

La programmation précise, sous le thème « Les aventures au cœur de l’île », sera annoncée dans les prochaines semaines.

2 Likes

Les aventures du coeur de l’île pour relancer le centre-ville de Montréal | Radio-Canada.ca

Les aventures du coeur de l’île pour relancer le centre-ville de Montréal
Radio-Canada

2021-05-27 | Mis à jour hier à 19 h 25

Du 4 juin au 26 septembre se tiendront Les aventures du cœur de l’île, un grand projet annoncé jeudi dont le but est de dynamiser le centre-ville de Montréal alors que les restaurants et les tours à bureaux ont été vides pendant plusieurs mois. Cet événement culturel majeur vise à rendre la métropole plus vivante pendant l’été.

Pas moins de 600 artistes prendront part à ce projet, qui se déclinera en 450 représentations d’événements culturels.

Par exemple, le Musée McCord revisitera quelques rassemblements des 100 dernières années à Montréal à travers une exposition en plein air.

Quant au Musée des beaux-arts de Montréal, il présentera, avec la participation de l’auteure innue Joséphine Bacon, l’installation immersive La Dérive, qui se veut un hommage aux glaciers.

11 oasis urbaines

Issu d’un partenariat entre le Quartier des spectacles, Montréal centre-ville et Tourisme Montréal, Les aventures du cœur de l’île prévoit aussi l’aménagement de zones piétonnes et de 11 oasis pour se relaxer ou manger dans un périmètre allant du fleuve Saint-Laurent à la rue Sherbrooke et de la rue Atwater à la rue Papineau.

Installée dans le quartier chinois, l’Oasis Place des souhaits a été pensée en collaboration avec la communauté.

On a impliqué des artistes de la communauté chinoise, asiatique, des commerçants, c’est eux-même qui ont piloté le projet. On les a accompagnés et on est venu les aider à fédérer ce projet-là, a expliqué Éric Lefebvre, directeur général du Partenariat du Quartier des spectacles, en entrevue avec Catherine Richer, chroniqueuse culturelle au 15-18.

Alors que les frontières canadiennes sont encore fermées, on mise cette année sur le fait d’attirer les personnes de Montréal et des environs à redécouvrir la Ville et à y voyager.

Il y a 70 % des Montréalais qui n’ont pas de cour arrière, qui n’ont pas de jardin. Ils ont besoin de grands espaces, ils ont besoin d’activités.

**Une citation de :**Monique Simard, présidente du conseil d’administration du Partenariat du Quartier des spectacles.

C’est pour les Montréalais et tous ceux qui peuvent se rendre à Montréal dans les alentours […] Il va y avoir beaucoup de choses pour distraire les gens, pour faire en sorte qu’ils puissent un peu souffler et s’amuser! , s’est-elle réjoui au micro d’Annie Desrochers, animatrice du 15-18.

2 Likes

Le Quartier des spectacles a créé un site Web sur les aménagements estivaux, mais il n’y a pas encore de contenu.

L’image donne peut-être une idée de l’emplacement des ces aménagements

Il y a une page Facebook et Instagram

https://www.facebook.com/coeurdelilemtl
https://www.instagram.com/coeurdelilemtl/

Il y a des images dans la trousse média. Il y a des aménagements de l’an dernier qui reviennent.

Dans ma cour… ç’a du chien ! © Eva Blue

Oasis - Plage Saint-James © 2x4

Oasis - À l’ombre des cosmos © Choses Communes

Oasis - Escale du coin © XP_MTL

Oasis - Jardins Gamelin © Villedepluie

Oasis - Les grands jardins © Coopérative Le Comité

Oasis - Place des Festivals © Eva Blue

Oasis - Prenez Place ! © ADHOC Architectes.

Oasis - Prenez Place ! © Eva Blue

Oasis - Terrasse gourmande © XP_MTL

Oasis - Place des souhaits (Dans le quartier chinoise coin Saint-Laurent/René-Lévesque)
image

Pour la description

3 Likes

Projet-pilote sur Mont-Royal: « zone lenteur ».

L’idée est de permettre les véhicules non-motorisés, qui devront donner une priorité absolue aux piétons et rouler à la même vitesse.

3 Likes