2585 Bates - 6 étages

Informations

Nom:
Emplacement: 2585 Bates, coin Wilderton. Près de la station Canora du REM
Hauteur: 6 étages
Architecte: Fischer Rasmussen Whitefield Architectes
Promoteur: Corev Immobilier
Début et fin de la construction:
Autres informations:

  • 52 logements + espaces commerciaux au RDC

Sources des informations: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_CDN_FR/MEDIA/DOCUMENTS/1193558040_2585_BATES_PPCMOI.PDF

Autres images:

1 Like

Je remarque que l’image ne marche pas: c’est parce que le site de l’architecte n’est pas sécurisé et donc l’image est rejetée par notre site qui l’est (http VS https). Dans ce cas, faut la télécharger et l’uploader de ton ordinateur.

C’est fait!
L’image apparaissait pourtant normalement pour moi. :face_with_raised_eyebrow:

En fait le forum voulait l’afficher directement du site web de l’architecte, plutôt que de la télécharger sur le forum comme d’habitude. Peut-être que mon navigateur est plus strict à afficher une image non-encryptée sur une page qui l’est! Dans tous les cas, l’architecte est dû pour mettre à jour son site web, Chrome fait la guerre au contenu non-encrypté!

Là tout est bon en tout cas :slight_smile:

(Visiblement c’est discuté pour Discourse ici)

2 Likes

Ce que ce projet va remplacer:

3 Likes

Plus j’étudie le secteur, plus il est bien évident que la station CaNoRa du REM est une autre occasion ratée.

4 Likes

Je me dis la même chose. Il me semble qu’il y avait un minimum de potentiel de captation, avec en plus le redéveloppement du Wilderton.

Après, peut-être qu’ils ont fait le calcul et qu’ils ont conclu que la captation et l’achalandage seraient grosso modo les mêmes, mais avec des coûts moindres pour l’option qu’ils ont choisie…

2 Likes

Tout le secteur Bates aurait dû faire l’objet d’une planification détaillée. Avec l’ancienne cour de voirie et les besoins évidents du secteur Bedford-Goyer-Barclay (lequel s’étend jusqu’au Maxi et à la Plaza Côte-des-Neiges, deux autres belles opportunités de redéveloppement), c’est toute l’emprise de la voie ferrée qui aurait pu tirer profit de l’implantation d’une desserte structurante à Canora. Une belle opportunité manquée.

3 Likes