111 du Parc - 5 étages (2014)

Projet immobilier situé à proximité de la station et de la gare Concorde.

Informations

Nom: 111 du Parc
Emplacement: 111 Avenue du Parc
Hauteur: 5 étages
Architecte:
Promoteur: Concept D4B
Début et fin de la construction: 2013 / 2014
Dates importantes:
Autres informations:

Sources des informations:

1 Like

Très étrange ce projet. 5 étages au milieu d’une rue où les bâtiments n’en ont généralement qu’un ou deux. J’ignore si l’objectif à terme est de redévelopper tout le secteur de cette façon, mais j’en doute.

1 Like

Oui, un redévelopppement du secteur est fort possible puisque l’aire TOD de la Concorde est à proximité. Les unifamiliales et les bâtiments de faible densité de cette rue et des alentours risquent de se faire démolir en vue de projet plus dense. On voit deja les abords de la gare Concorde se faire redévelopper avec quelques projets.

Oui et non.

Le secteur entre la voie ferrée et le boulevard Laval est majoritairement zoné T4.1 au CDU. C’est LE zonage par excellence pour les quartiers résidentiels hétéroclites et la densification douce : 2 étages maximum, possibilité de construire à peu près n’importe quoi d’isolé, de l’unifamilial jusqu’au multiplex. On peut même faire de l’unifamilial, duplex ou triplex jumelé. Pour donner une idée, une bonne majorité de Pont-Viau (la plus vieille partie) a aussi été zonée comme ça.

Seuls quelques lots du quartier, dont celui du 111 du Parc, ont été zonés plus dense (T5.1) pour reconnaître l’existence d’immeubles plus élevés. Bref, le secteur peut se densifier tranquillement, mais un immeuble aussi massif ne pourrait plus être construit de plein droit dans le quartier.

2 Likes

Merci pour ces informations!

Hier, j’ai pris connaissance des présentations concernant les TOD autour des stations du REM à Deux-Montagnes. C’est un changement assez intense, que ce soit perçu de manière positive ou négative. Je ne sais pas trop comment les résidents vivent cette pression et ces changements qui entrainent d’ailleurs la perte de nombreux arbres matures.

La quantité de projets, allant de 6 à parfois 20 logements, qui remplacent des maisons unifamiliales dans des quartiers bien établis est remarquable. Le conseil municipal accorde de 2 à 4 dérogations mineures par mois depuis plusieurs années, sans compter ceux qui ne nécessitent pas de dérogation. Cependant, on dirait que plusieurs de ces projets ne sont que le fruit de la spéculation, puisqu’ils sont mis en vente dès qu’ils obtiennent les autorisations.

À temps perdu, je vais ajouter certains des projets les plus importants sur le forum. Je trouve qu’il est intéressant de documenter la densification des quartiers de maisons unifamiliales, d’autant plus que, une fois démolies, ces maisons disparaissent du rôle foncier.

1 Like