Volkswagen Centre-Ville (Mondev) - 8, 14, 14 étages

Redéveloppement des terrains de Volkswagen Centre-Ville dans Griffintown par le promoteur Mondev. Le projet comprend 3 bâtiments totalisant 539 unités résidentielles.

Informations générales

Nom:
Emplacement: Anciens terrains de Volkswagen Centre-Ville - situé sur sur 3 terrains adjacents aux rues Peel et Young, entre les rues William et Ottawa
Architecte: ACDF
Promoteur: Mondev

Dates importantes:

  • 2020-12-07: Adoption d’une première résolution par le conseild’arrondissement
  • 2021-01-07 au 2021-01-21 : Consultations écrites
  • 2021-05-10 : Adoption d’une 2e résolution par le conseil d’arrondissement

Sources des informations:


Plan d'ensemble

Montage : @ScarletCoral



Bâtiment A - 14 étages

Informations

Emplacement:

  • Côté est de la rue Young, adjacent au futur parc
  • Lot 1 853 743

Hauteur: 14 étages (44 mètres)
Début et fin de la construction:
Autres informations:

  • Dérogations demandé quant à l’usage, la hauteur (44 vs 25m) et la densité
  • 137 unités résidentielles

Images


245, rue Murray (Bâtiment B) - 8 étages

Informations

Emplacement:

  • 245, rue Murray
  • Lots 1 853 735, 1 853 736

Hauteur: 8 étages (25 mètres)
Début et fin de la construction:
Autres informations:

  • Dérogations demandé quant à l’usage, la hauteur (25 vs 16m) et la densité
  • 155 unités résidentielles

Images

image


324, rue Peel (Bâtiment C) - 14 étages

Informations

Emplacement:

  • 324, rue Peel
  • Lot 2 160 122

Hauteur: 14 étages (44 mètres)
Début et fin de la construction:
Autres informations:

  • Dérogations demandé quant à l’usage, la hauteur (44 vs 25m) et la densité
  • 247 unités résidentielles

Images


Pas pire quand même. Mais ça ne me semble pas très détaillé comme ébauche…

1 Like

Ils sont à l’étape de l’obtention des dérogations, donc c’est normal pour l’instant. :slight_smile:

Les futurs habitants à l’intérieur du L côté EST, surtout dans les étages du bas, n’auront quasiment jamais de lumière du soleil.

Sauf le matin… si on ne développe pas le site adjacent!

J’ai du mal à prendre au sérieux l’étude d’ensoleillement. En effet, la phase A du même projet n’est pas modélisée.

Le Bâtiment A a sa propre étude d’ensoleillement. L’ombre ne se rendra pas au delà des 2-3 premiers étages (mon estimation).

Je t’invite à consulter le document de présentation du PPCMOI. Ce ne sont pas tous les documents déposés par les architectes et le promoteur, mais c’est tout de même intéressant.

1 Like

Magnifique, sobre et élégant, mais tout de même pas banal. La courbe amène quelque chose de distinctifs et d’impressionnant au bâtiment tout en restant un geste simple. J’adore les projets de ACDF, c’est une des rares firmes d’architectes au Québec qui est capable de faire des grands projets publics comme privés qui sont d’une grande qualité architecturale. Il en faut plus.

Intéressant, merci.

Il reste qu’en combinant les deux études, il y a pour la moitié de l’année un pan entier de l’immeuble qui reste dans l’ombre. C’est bien entendu la particularité du lot, le long et haut mur étant selon un axe Nord-Ouest Sud-Est; mais aussi la forte volonté de construire au maximum de la densité permise. C’est partout pareil dans Griffintown; et ça donne un quartier extrêmement dense et sans relief aucun; tout étant très serré.

J’ai hâte de voir des rendus plus détaillés. J’aime beaucoup la tour A, qui a une « vraie » forme de tour, et qui se dégage du lot par l’absence de bâtiments de la même hauteur a l’extrême proximité tout en proposant un retrait par rapport au futur parc Ottawa/Peel.

Mais où est passé l’aménagement du parc ´b’ avec le bassin d’eau et les arbres avec des tables de pique-nique. Il y a eu plusieurs consultations publiques à ce sujet. On se retrouve avec un bout de pelouse pas très grand et une surface majoritaire de béton pour combattre les îlots de chaleur, cela m’apparaît insuffisant. Est-ce que le rendu représente avec fidélité le parc qui sera construit au coin Ottawa/Peel/Young?

Non, puisqu’il s’agit des rendus d’un promoteur et d’un architectes qui ne réalisent pas la place publique.

Seule chose que je remarque, c’est qu’on ne prend pas en compte le café/espace 63 avec les wagons du métro.

Au moins pour ce projet, l’arrondissement a fait ses devoirs en matière de stationnement. Stationnements pour pour autopartage, pour les livraisons, pour les visiteurs et stationnement public.

C’est quelque chose qui aurait dû être exigé pour tous les projets immobiliers du quartier.

J’ai jamais compris pourquoi le Sud-Ouest n’avait pas ces exigences. Quand je visitais des amis à Ahuntsic ou Verdun, je pouvais toujours me stationner dans des places réservées aux visiteurs de leur immeuble à condos.

(extraits du sommaire décisionnel)

5 Likes

À lire les commentaires de résident.e.s sur Facebook et à constater le cynisme et parfois la méconnaissance des processus municipaux, ça me donne l’impression que Mondev aura de la misère à obtenir ses dérogations!

Les demandes d’ouverture de registre et même la signature du registre se font virtuellement depuis le printemps dernier. Ce n’est aujourd’hui pas plus long de s’opposer à un projet et le bloquer que d’écrire un commentaire sur Facebook.

Je ne dis pas que c’est mauvais, mais bon… Je suis encore marqué par les 150 oppositions reçus pour un projet de 3 étages dans Rosemont!

J’ai décidé d’envoyer un commente à la Ville sur le projet. Bien que dans l’ensemble, j’aime le projet, je m’oppose à la “sur hauteur” (au-delà de 25 m) dans le quadrilatère William-Peel-Ottawa-Murray. Voici mon brouillon. Vous êtes les bienvenus pour donner vos impressions. Projet Volkswagen commentaires brouillon.pdf (856,9 Ko)

4 Likes

Pour les milieux urbains, il y a une tendance forte vers l’élimination des normes minimales de stationnement hors rue. À Montréal, Ville-Marie a aboli les minimum de stationnement en 2018 si je me rappelle bien, et le Plateau n’en a pas.

Il y a une multitude de raisons pour pousser à cette abolition. Entre autres, l’imposition de stationnement peut créer des surcoûts importants, et les promoteurs peuvent être tentés de diminuer le nomber d’unités de leur projet pour être capable d’intégrer les stationnements requis au projet. Donald Shoup de l’ULCA est assez connu pour ses prises de positions contre ces normes de stationnement (et plus particulièrement envers le stationnement gratuit) si ça vous intéresse.

En gros, si on part avec le point de vue qu’une diminution du taux de motorisation et du taux de possession de voitures est requis au long terme, il est probablement bien avisé de viser une diminution de l’offre de stationnement dans les nouveaux bâtiments. Quitte à aménager les espaces à usages spéciaux (livraisons, autopartage, bornes de recharge, …) à même le stock de places de stationnement publiques existantes.

2 Likes

Dans le cadre de son plan de transition écologique, l’arrondissement du Sud-Ouest a enlevé le nombre minimal de cases de stationnement de son règlement d’urbanisme, et a mis un nombre MAXIMAL à la place

Aussi, pour les immeubles avec 20 cases et plus, il faut qu’une case sur 10 soit équipée pour recharger les voitures électriques.

2 Likes

J’étais pas au courant, merci! Je pense que j’ai mal interprété ton post original.

Le rapport de consultation sera déposé au prochain conseil d’arrondissement

le rapport de consultation est disponible en ligne

1 Like

Ouf 74 + les mémoires.
Ça ne sera pas facile ici non plus pour Mondev.