Station Île-Bigras - Discussion

Effectivement, il s’agit de résidants qui avaient été déjà été interviewés il y a quelques années. L’angle de l’article est justement de prévenir/rappeler les riverains de la ligne B de ce qu’ils pourraient vivre.

« Ils ne vont pas au centre-ville. Et dans l’autre 50 %, il y en a probablement la moitié qui ne sont pas des utilisateurs potentiels. Et dans les utilisateurs potentiels, il y en a beaucoup qui doivent aimer leur automobile et se dire que les transports en commun, ce n’est pas pour eux. »

De son côté, M. Mordente n’est pas sûr de vouloir partir, mais il veut être dédommagé.

LOL. Est-ce qu’ils s’imaginent que la valeur de leur propriété va diminuer? C’est sûr qu’une bonne partie ds résidents actuels de l’île n’ont aucun intérêt pour le REM, mais pas mal tous les acheteurs potentiels vont l’être des fervents utilisateurs.

le porte-parole de CDPQ Infra, la filiale de la Caisse de dépôt qui agit comme maître d’œuvre du REM, précise que les prévisions d’achalandage sont de 850 embarquements par jour. Un nombre qui surprend, car il est similaire à ce que l’on projette à L’Île-des-Sœurs,

CDPQ typique. :roll_eyes:

CDPQ Infra défend aussi ce choix. « C’était important pour nous de maintenir cette station-là, dont les gens bénéficiaient depuis tant d’années », affirme son porte-parole, Jean-Vincent Lacroix.

La logique aurait voulu le même sort pour les milliers de gens ayant acheté des condos à distance de marche du terminus Chevrier.

2 Likes

Entrevue avec le résident de l’île Bigras, ce matin à l’émission Tout un matin

Station du REM à l’Île Bigras : Entrevue avec Mario Mordente Rattrapage du mardi 5 octobre 2021

Ha… la station Île Bigras.
Damn if you do, damn if you don’t.

D’un point de vue achalandage elle est ridicule… par contre si cette station avait été supprimée on aurait droit à des articles où des résidents se plaignent d’avoir perdu un service et de la valeur foncière sur leur maison.

Logiquement CDPQ aurait dû abandonner cette station et ainsi éviter une bonne partie des irritants. Quitte à dédommager la communauté locale par exemple en aménagent un nouvel espace public. Sauf que le maire de Laval a insisté pour avoir la dite station… et une station de métro ne peut pas avoir de passage à niveau donc une infrastructure nettement plus imposante. On est rendu là où on est rendu.

Ceci dit, station ou pas, le monsieur dans l’article aurait toujours une voie ferrée proche de sa cours.
Il s’agit d’une emprise férroviaire existante et elle était existante avant qu’il n’achète sa maison. C’est une situation similaire aux NIMBY de Ville-Mont-Royal. La nouvelle voie étant double elle est plus large, mais toujours dans l’emprise légale du CN, achetée par CDPQ.

Je ne crois pas qu’il n’y ai beaucoup de recours juridiques possibles.

Ça n’excuse en rien les mauvaises communications et planifications de la CDPQ. Mais bon, le gouvernement Couillard leur a donné carte blanche et une loi sur mesure alors faut pas s’étonner qu’il y ait des victimes collatérales.

9 Likes

Le compte-rendu de la Rencontre de voisinage – Laval (Île Pariseau et Île Verte), tenue le 1er décembre (hier !), est maintenant disponible sur le site du REM.

J’ai remarqué qu’il y avait un nouveau rendu de cette station:

Voici quelques fiches que j’ai retenues:

7 Likes

Photo des travaux de la station, partagée sur le site du REM:

Septembre 2021

2 Likes

Nouvelle murale habillant un chantier du REM, réalisée par l’artiste locale Christine Hantzo, et elle se veut également ludique.

Il y aurait 86 espèces animales et végétales à retrouver sur celle-ci. Pour participer 👉 www.onfaitdequoi.com/post/retrouve-les-animaux-et-les-vegetaux

image rem_metro

La nouvelle murale qui habille notre chantier de l’Île Bigras est un jeu de cherche et trouve :eyes::mag_right:

L’artiste locale @christine_hantzo qui a réalisé l’œuvre s’est inspirée de la faune et de la flore des îles lavalloises pour créer cette murale de plusieurs mètres aux abords du chantier de la future station du REM :herb::chipmunk:

En collaboration avec @mumtl et le Comité citoyen Laval-les-Îles (CCLLI)

image

3 Likes

Article lié au déploiement de cette muraille. :sunglasses:

TRAVAUX DU REM

La murale interactive de l’île Bigras

Courrier Laval | Par Stephane St-Amour | Initiative de journalisme local | Publié le 18 janvier 2022


La murale artistique sur les palissade de chantier du REM aux abords de la future station de l’île Bigras est l’œuvre de Christine Hantzo, artiste engagée dans la préservation de la biodiversité habitant l’île Bigras. (Photo gracieuseté)

Depuis la mi-décembre, les palissades du chantier de la future gare de la station de train de l’île Bigras attirent les regards.

En plus d’égayer le paysage, la murale artistique propose un jeu interactif en famille mettant en valeur le cadre bucolique des îles Bigras, Pariseau et Verte composant l’archipel des Îles-Laval.

Déployée en deux sections longues de 53 et 36 mètres sur les Chemins du Tour et des Rocailles bordant la station du Réseau express métropolitain (REM) en construction, la colorée murale met en scène la faune et la flore recensée dans l’archipel.

Les passants peuvent y scanner un code QR et s’amuser à repérer les 86 espèces animales et végétales qui y sont représentées. Ceux qui relèvent le défi avec brio méritent un «diplôme de détective des îles». Pour les détails, cliquez ici.


Pas moins de 86 espèces animales et végétales recensées dans l’archipel des îles-Laval y sont représentées. (Photo gracieuseté)

Artiste locale

Cette murale, on la doit à Christine Hantzo, artiste engagée dans la préservation de la biodiversité habitant l’île Bigras.

Diplômée de l’École des beaux-arts de Metz, en France, l’illustratrice lavalloise a investi «une quinzaine de jours» à la réalisation de cette œuvre.

Le projet est le fruit d’une collaboration entre le REM, l’organisme MU qui se spécialise dans les murales, à Montréal, et le Comité citoyen Laval-les-Îles (CCLLI). Incidemment, un sous-comité du CCLLI, formé de Josée Morin, Christine Hantzo et Claudia Laurin, trois artistes des Îles-Laval, a participé à l’élaboration du concept et désigné Mme Hantzo pour sa conception finale et sa réalisation.

2 Likes

Photo des travaux de cette station, qui vient tout juste d’être partagée sur le site de NouvLR:

Station Île-Bigras - Été 2021

1 Like