REM - Prolongement vers Laval (A-15)

Discussion sur le prolongement du REM vers Laval (le long de l’A-15).

Réseau express métropolitain Un autre prolongement à l’horizon

(Québec) La Caisse de dépôt et placement a envoyé au gouvernement Legault un « signal positif » en faveur d’un autre prolongement du Réseau express métropolitain (REM), cette fois à Laval et à Longueuil, a appris La Presse.

Publié le 1er février 2021 à 5h00 | TOMMY CHOUINARD | LA PRESSE

Alors que le REM est toujours en construction pour une mise en service l’an prochain et qu’une phase 2 dans l’est de Montréal vient à peine d’être annoncée, on se met déjà à parler à Québec d’une phase 3 dans les couronnes nord et sud de la métropole.

Officiellement, la Caisse de dépôt et placement affirme que des « études préliminaires » sont en cours relativement à un prolongement de son réseau de train électrique à Laval et à Longueuil, en vertu de mandats que lui a confiés le gouvernement. Des recommandations seront faites cette année, se contente-t-elle d’ajouter.

Mais en coulisses, elle a donné à Québec un signal « positif », selon une source impliquée dans le dossier qui a requis l’anonymat car elle n’avait pas l’autorisation d’en parler publiquement. Elle a indiqué au gouvernement qu’il y avait tout lieu d’être optimiste.

On ne peut parler à ce stade-ci d’un feu vert officiel, et on n’est pas prêt à une annonce. À Québec, on s’attend à ce que des recommandations formelles soient présentées cet hiver ou au début du printemps.

Pour se rendre à Laval, une nouvelle branche du REM partirait de l’arrondissement de Saint-Laurent (il est déjà prévu que le train de la Caisse y passe en direction de Deux-Montagnes) et s’arrêterait au Carrefour Laval. On utiliserait l’emprise de l’autoroute 15.

Cette option permettrait aux Lavallois de se rendre rapidement au centre-ville sans utiliser le métro et sa ligne orange. L’idée de prolonger cette ligne du métro, de la station Côte-Vertu vers la future station Bois-Franc du REM, fait toujours partie des réflexions au gouvernement.

Boulevard Taschereau

Pour ce qui est d’un prolongement du REM à Longueuil, il est question d’une branche dans l’axe du boulevard Taschereau, passant par la station de métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke et se rendant jusqu’au cégep Édouard-Montpetit. Cette antenne serait connectée à la future station Panama du REM, l’une des trois stations du réseau situées sur la Rive-Sud actuellement en construction et dont la mise en service est prévue en 2022.
[…]

Le développement du REM suscite la convoitise dans la grande région de Montréal. En début d’année, les élus de la couronne nord ont réclamé une branche est-ouest dans l’axe de l’autoroute 640, d’Oka à Terrebonne.

Pour le gouvernement Legault, un appui de la Caisse à un prolongement du REM à Laval et à Longueuil représenterait la réalisation d’une part de son « plan de décongestion » de la région métropolitaine présenté dans le cadre de la campagne électorale.

Mais la Coalition avenir Québec (CAQ) a largement sous-estimé le coût de sa promesse. Le parti de François Legault soutenait en 2018 que les investissements nécessaires à la réalisation de son plan seraient de l’ordre de 10 milliards de dollars d’ici 2030.

Or, à lui seul, le prolongement du REM dans l’est de Montréal coûtera 10 milliards de dollars, selon l’annonce faite en décembre. Des milliards seraient aussi déboursés pour de nouvelles branches du réseau à Laval et à Longueuil. Le plan de décongestion comprenait en plus le prolongement de la ligne bleue du métro, au coût de 4,5 milliards – un projet maintes fois annoncé qui n’est toujours pas en chantier, mais dont la réalisation devrait être accélérée avec l’adoption du projet de loi 66 en décembre.

La CAQ voulait également que le REM soit prolongé sur la Rive-Sud, vers Chambly, mais l’ajout de ce tronçon paraît incertain.

[…]

Pas à court terme

Annoncé en 2016, le REM est en construction depuis 2018. Il compte 26 stations et s’étend sur 67 km, avec quatre antennes reliées au centre-ville de Montréal. Les premiers départs du train électrique auront lieu l’an prochain sur l’antenne de la Rive-Sud, qui relie Brossard à la gare Centrale. Les coûts totaux de ce projet se chiffrent à près de 7,5 milliards.

Pour la phase 2 vers l’est de Montréal, le début des travaux de construction doit avoir lieu en 2023 et la mise en service, en 2029. Une troisième phase ne devrait donc pas voir le jour à court terme.

Lors d’une conférence de presse sur l’évolution de la pandémie de COVID-19 jeudi dernier, le premier ministre François Legault avait profité de la tribune pour rappeler ses promesses électorales et présenter en quelque sorte les priorités de son gouvernement – une sortie décriée par les partis de l’opposition, car elle n’avait rien à voir avec la pandémie. Rappelant le feu vert donné au « REM de l’Est », M. Legault avait dit du même souffle qu’« il y a des projets à Laval, des projets entre autres sur la Rive-Sud de Montréal ».

Le dossier du prolongement du REM chemine au moment où il y a un blocage concernant un important élément de la première phase du réseau. Ottawa et Québec ne s’entendent toujours pas quant au financement nécessaire à la construction de la station du REM à l’aéroport Montréal-Trudeau.

2 Likes

Ce REM à Laval pourrait faire en sorte de rendre la ligne orange Est moins intéressante pour les Lavallois pour rejoindre le centre-ville, qui vont sûrement y préférer cette nouvelle ligne. C’est pas tant un problème étant donné qu’on souhaite justement décongestionner la ligne orange.

De plus cette ligne peut enfin desservir la zone du Carrefour Laval, une autre zone très dense.

Il a aussi le mérite d’être simple d’être simple à réaliser s’il se fait dans l’emprise protégée de l’autoroute 15., Cependant s’il s’agit d’une autre branche au REM A, qui a une capacité maximale de 90 secondes aux heures de pointe, on sera rendu à quoi là? Cette branche risque d’être aussi achalandée voire plus que la branche Deux-Montagnes…

Ceci risque de prendre tout le potentiel d’ajout de service sur les autres branches.

En tout cas, ça va vite!!

ouf, c’est presque étourdissant de voir les nouvelles annonces de REM. J’aurais jamais pu prévoir le push transport en commun aussi intense venant de la CAQ.

1 Like

En effet, dommage par contre que toute cette volonté et ce financement est dépensé n’importe comment.

Bon j’arrête, j’ai utilisé ma dose de cynisme pour la journée.

3 Likes

Je suis du même avis que toi. Sérieux, la CAQ c’est Oprah avec le REM… Mais sans vraiment réfléchir autre que: je n’ai rien à faire, good. Combien tu veux là?
Bref, c’est super les prolongements, mais ça serait encore plus super s’ils étaient priorisés et planifiés selon les réels besoins (quoique les endroits desservis semblent être des priorités qui étaient déjà sur la “mappe”)

6 Likes

Avez vous remarquez que fans l’article on parle du prolongement possible de la ligne orange à Bois Francs.

En faisant le Rem le long de la.15 à Laval…cela risque assurément qu’on est le prolongement de la ligne orange

1 Like

I’ve said before that the only way I can see them splitting a third branch off the main DM trunk without degrading service along it would be to convert Bois-Franc station with an extra platform and run the airport branch as a shuttle — exactly what Singapore did at Tanah Merah station. Because this possible Laval extension is a decade or more away, that is not too far-fetched an idea.

The higher frequency of Laval branch trains might come at the expense of a slight reduction in the frequency of DM or Anse trains, but not as big a drop as if there were three branches feeding the main trunk. Quite frankly though, I think ridership for a Laval branch would be much greater than could be served by a 7.5 or 10 minute peak frequency, and we already know that peak demand west of Bois-Franc is great enough so that the proposed 5 minute headways for the main DM trunk can’t be lengthened.

As for Brossard, I’ve always thought the proposed frequency was a bit high for the potential ridership; I don’t expect a REM on Taschereau — which could be adequately served with a BRT or LRT — would need anywhere near the frequency of Brossard and du Quartier, so it would be similar to the West Island’s asymmetrical frequencies. This is a pity, because a train on a massive concrete eyesore, high above the centre of the boulevard, that comes only once every 10 or 15 minutes off-peak is nowhere near as attractive for corridor redevelopment as a surface tram that comes every five minutes.

I’m beginning to detest this Faustian bargain.

Pour le REM Taschereau, il est en parfaite symbiose avec les priorités métropolitaines. Il ne me semble pas y avoir d’enjeu là. Pour Laval on peut se poser la question.

Encore là, il faut faire une différence entre le besoin et la façon de combler le besoin.

La Caisse est dans le “comment” mais c’est pas elle qui identifie les besoins. Ça semble encore le rôle de l’artm… Quoiqu’il y ait de la concurrence de la part du gouvernement sur ce point aussi :slight_smile:

Oui, je l’ai remarqué. :grinning_face_with_smiling_eyes:

En parfaite symbiose comment?

Revitaliser, ce n’est pas uniquement densifier. Taschereau va devenir une Lougheed Highway 2.0.

1 Like

Personnellement je me demande bien comment une connexion à Montmorency pourrait se faire si le REM se tient entièrement dans l’emprise de la 15. On a un bon 600m entre les bâtiments de la station existante et la médiane de la 15 - trop court pour justifier une autre station sur la ligne orange, mais trop long pour être une correspondance simple.

Même si on se fie sur le passage souterrain de l’Espace Montmorency vers la station pour réduire les coûts, il reste 450 m à couvrir…

Si le REM aboutit au Carrefour Laval, il pourrait quitter l’emprise de l’A15 juste en amont.

Le tunnel du métro à Montmorency prend fin au milieu du petit carrefour giratoire dans l’espace commerciale. Serait-ce une option pour construire une station à cet endroit. Moi je vois un défi afin de faire cohabiter le lien cyclable souhaité CMM, Laval et Montréal sur la 15 et la manière dont traversera la Rivière Des Prairies, mais il nous reste pas mal de temps pour y réfléchir.

Je suis un peu divisé. J’aime bien le mode de métro léger et je pense qu’il s’avèrera efficace pour relier l’est et l’ouest de la Rive-Sud de façon rapide et confortable. Mais qu’est-ce qu’on cherchait à faire ici, sur le boulevard Taschereau, d’abord et avant tout? L’idée n’était pas de permettre à quelqu’un de La Prairie de se rendre au Cegep EM en 20min, mais plutôt de revitaliser le boulevard, tout en créant une colonne vertébrale de TEC structurant sur la Rive-Sud.

Évidemment, je trouve plus que désolant le mode de gestion qui accompagne le REM. CDPQ ne sait faire que du métro léger et se fou royalement de toutes les intentions municipales possibles pour revitaliser un secteur.

L’idée du tramway sur Taschereau, c’était justement de requalifier L’ENSEMBLE de ce boulevard mal-aimé, pas juste de densifier les alentours des stations et de laisser la laideur du boulevard entre deux stations, piliers de béton en prime.

À titre d’exemple, ça, c’est une station du SkyTrain près de Grandview Hgw, un genre de blvd Taschereau, mais en un peu mieux :

6 Likes

Je ne pense pas qu’il soit question d’une correspondance à Montmorency, surtout si le but est d’aller chercher une partie de la clientèle de ligne Orange. Mais comme le dit Florilege, rien n’empêche d’envisager un passage par Le Corbusier ou Daniel-Johnson par exemple.

Ce qui me chicote avec l’usage de l’emprise de l’A15 annoncée, c’est plutôt où on passerait rendu à Montréal. Il y a bien assez de place pour un embranchement à Du Ruisseau, mais après ça l’autoroute utilise pas mal l’emprise mur-à-mur jusqu’à Cartier à Laval… Et à Bois-Franc, il semble y avoir une belle emprise derrière le Kim Phat pour un embranchement, mais qui ne se rend pas jusqu’à la rivière. Dans les deux cas, j’ai l’impression qu’on ne se sauve pas d’un tunnel jusqu’à Laval…

Ça serait dommage d’avoir une correspondance manquée comme celle-là, surtout que beacuoup de trajets (10 lignes, je crois?) passent par Montmorency et par le Carrefour. Je suppose qu’il doit y avoir une certaine demande entre le Carrefour et la branche est de la ligne orange avant le centre-ville. [Edit: Et si cette demande est présentement trop faible pour prendre en compte, elle risque fortement de s’accentuer avec le prolongement de la ligne bleue, la branche nord du REM2 et le développement du centre-ville de Laval. Cette zone est en train de devenir une forêt de condos un peu cheap et orientés auto, et c’est entièrement possible que cette zone devienne une soupape pour la demande de condos dans la région métropolitaine.]

Si un tunnel part de Bois-Franc pour rejoindre Laval, il serait probablement plus avantageux de considérer un trajet passant par l’emprise de Daniel-Johnson en aérien plutôt que par la 15 étant donné qu’un tel tracé placerait l’entièreté du centre-ville de Laval (à l’ouest de la 15) à l’intérieur de l’aire de captation à pied du REM. (Et aussi donc dans l’aire de redevances REM)

En hypothèse:

Screenshot from 2021-02-01 11-28-31

Il me semble que cette emprise était plus longue avant et qu’elle appartenait au CN.

Si on parle de transport collectif, la mise en place d’une ligne de transport sur Taschereau et dans l’axe de la ligne jaune était dans les plans avant la mise en place de l’artm et faisait aussi partie des secteurs prioritaires pour l’artm. Pour l’instant il ya pas grande surprise sur le trajet ici.

Si on parle de revitalisation urbaine là oui, il y a matière à discussion.

L’un affecte l’autre probablement aussi.

Oui, je parlais surtout de l’aspect revitalisation urbaine, qui est fortement lié à l’implantation du service TC et donc du mode choisi.