REM - Matériel Roulant

Sur la page FB du REM:

Le REM arrive en ville!

La voiture du REM vient tout juste de faire son arrivée au Quartier DIX30 où vous pourrez l’explorer en personne dès jeudi soir 19h! Montage en cours…En savoir plus: https://rem.info/fr/evenements/rem-dix30

Présentation Facebook du déplacement de la voiture vers la Place Extasia au Dix30.

Le REM, un métro 100% électrique et 100% automatisé

Le Courrier du Sud | Il y a 19 heures | Modifié à 0 h 00 min le 24 aout 2021 | Par Geneviève Michaud


Le REM sera contrôlé à distance, sans conducteur à bord. (Photo : Alstom – C.Fleury)

Lorsque les premiers usagers embarqueront dans le Réseau express métropolitain (REM), à l’été 2022, ils seront transportés par un métro léger 100% électrique mais surtout, dans lequel aucun conducteur ne prendra place. C’est en effet le cerveau du REM – le centre de contrôle de Brossard – qui sera chargé de les amener à bon port.

«Plusieurs l’oublient mais il y a plus de 50 ans, Montréal avait déjà son métro automatisé, lors de l’Expo 67, lance d’entrée de jeu Serge Mai, directeur Intégration systèmes & technologies pour le REM, en entrevue au Courrier du Sud. Ce n’est donc pas une technologie nouvelle. Ç’a été testé!»


Expo Express, le premier métro automatisé en Amérique du Nord (Photo : Gracieuseté – REM)

Ainsi, environ 70 réseaux de métro dans le monde fonctionnent en mode automatisé, principalement en Europe, en Asie et en Amérique du Sud, mais aussi à Vancouver, avec le SkyTrain.

La plateforme Métropolis qu’utilise le REM est basé sur ce qui se fait ailleurs en termes de train automatisé. «On n’est pas reparti de zéro, précise Serge Mai. On a pris ce qui existait déjà et on l’a ajusté à la réalité du REM, entre autres pour permettre son utilisation hivernale.»

Entièrement automatisé

Il existe quatre niveaux d’automatisation des trains, soit GoA (Grade of Automation) 1 à 4.

Au niveau GoA1, le train est en mode manuel et le conducteur, à bord, contrôle le départ, l’arrêt et l’ouverture/fermeture des portes.

Au niveau GoA2, le train est en mode semi-automatique. Les départs et arrêts sont automatisés, mais le conducteur, toujours à bord, contrôle les portes et peut conduire le train au besoin. Il s’agit du niveau d’automatisation du métro de Montréal.

Au niveau GoA3, le train est en mode entièrement automatisé, mais un conducteur se trouve toujours à bord pour opérer les portes et pour conduire le train au besoin.

Finalement, au niveau GoA4 – celui du REM –, l’ensemble des opérations est automatisé et aucun conducteur n’est présent à bord. Toutes les opérations sont contrôlées à distance et les stations peuvent être munies de portes palières.

Pour permettre cette opération sans conducteur, le REM communiquera en permanence avec le centre de contrôle à l’aide de différentes technologies, dont à bord (antennes, ordinateurs de bord, etc.) et sur les voies (balises, compteurs d’essieux, ordinateurs, etc.).

«Derrière le REM, il y a beaucoup de premières. Ce sera le premier réseau entièrement automatisé au Québec, le premier métro extérieur au Québec et le premier système de transport à utiliser des portes palières en Amérique du Nord.»

– Jean-Vincent Lacroix, directeur des relations médias

«Tous les trains transmettent des informations chaque milliseconde au centre de contrôle, qui connaît en permanence l’état du réseau, explique Serge Mai. Il sait quand démarrer le train, à quelle vitesse le faire circuler et quand ouvrir les portes.»

Les systèmes de communication et les algorithmes de calcul ayant été conçus en redondance, il n’y a par ailleurs pas de danger de panne sur le réseau si l’un ou l’autre des systèmes flanche.

Nombreux avantages

«L’automatisation permet une certaine élasticité dans la gestion du réseau, soutient Serge Mai. Ainsi, si le train roule plus lentement, il peut se trouver plus près de celui se trouvant devant lui sur les rails alors que s’il roule plus vite, le système le gardera à une plus grande distance.»

De plus, deux algorithmes calculent en permanence et de façon séparée la vitesse optimale des trains, en fonction de leur position. Si les deux calculs ne sont pas identiques, comme ils devraient l’être, le système ralentira les trains.
«Le nombre d’accidents est ainsi grandement réduit par rapport au système manuel», soutient M. Mai.

L’automatisation permettra également de répondre rapidement par exemple en cas d’achalandage accru sur le réseau, en augmentant la fréquence des trains. À l’opposé, le REM pourra faire circuler moins de trains à vide en période hors-pointe.

En cas de bris matériel sur le réseau, le système stoppera le train et recalculera son trajet en utilisant les voies encore opérationnelles. Un signal sera également envoyé au centre de contrôle, où les spécialistes pourront gérer la situation.

Les voitures du REM seront évidemment munies de caméras de surveillance et de boutons d’urgence.

Les portes palières des stations, qui seront également gérées à distance, ne s’ouvriront qu’en présence d’un train.


C’est grâce à l’automatisation du système que les stations du REM peuvent être équipes de portes palières. (Photo : Gracieuseté – REM)

6 Likes

That’s a surprisingly thorough and well-researched article from a smaller news outlet! Very well done. Merci pour l’avoir partagé, @Chuck_A !

3 Likes

Planifiez-aller au Dix30 en fin de semaine pour visiter la voiture? Ce serait aussi un petit meeting AgoraMTL pour certain.e.s!

  • Jeudi
  • Vendredi
  • Samedi
  • Dimanche

0 votant

1 Like

5 Likes

J’y suis!!



11 Likes

J’ai discuté pendant 15 minutes avec Jean-Vincent Lacroix, il semble vraiment passionné!

Je lui au mentionné que le plan affiché dans la rame indiquait des lignes nommées R1 à R4, c’est simplement qu’ils ont oublié de mettre à jour le plan avec la nouvelle nomenclature (A1 à A4)

D’autres part, il aurait aimé que la ligne porte le numéro 3, comme c’était prévu dans les années 60!

Ils ont reçu environs 25% de la flotte en date de juin. Selon lui c’est assez exceptionnel. D’autres commandes similaires affichent généralement des retards.

6 Likes

Les sièges sont comment?

1 Like

Pour les plans dans les wagons, c’est parce qu’ils ont été imprimés avant la pandémie. Le plan devait être de dévoiler la maquette au public à l’été 2020, mais à cause de la pandémie, le dévoilement a été fait avec la vraie voiture (et non la maquette) dans le centre d’entretien en novembre. Certaines cartes sur les coroplasts sont aussi avec les vieux noms.

Petite insider info :wink:

4 Likes

Just looking at the pics over the last year, they look exactly like the Metropoli (Metropolises?) I’ve ridden extensively in Singapore, Santiago or Shanghai: ie adequate for a metro, but nothing to write home about. Longitudinal seating saves a lot of space and there is more “leg” room than on the modified-T seating of our STM Métro (and nobody looking into my ear canal!), but it’s not great for “personal space” when trains are crowded.

1 Like

Did anybody ask if the linear maps will have LEDs indicating the trains’ progress? Any lights at the doors indicating which side opens (yes, I know most of the stations’ platforms are on the right)?

3 Likes

These are good questions, @SameGuy. If they couldn’t be answered tonight, I could ask them tomorrow when I’ll do my tour at the Dix30 at the end of the afternoon. :sunglasses:

(I know you’ve said you’ll be also there on Friday, but… just in case… I could ask.)

4 Likes

Le REM enfin présenté au public


MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

AGENCE QMI | Jeudi, 26 août 2021 21:07

Une trentaine de personnes ont pu faire un tour à bord d’une voiture du Réseau express métropolitain (REM), pour la toute première fois, jeudi en début de soirée.

À l’issue d’un concours tenu sur la page Facebook du REM, une quinzaine de personnes choisies aléatoirement ont ainsi pu découvrir, avec leurs accompagnateurs, les dessous de la conception et du design du REM en plus d’y faire un tour en exclusivité.


MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Tout au long de la fin de semaine, différentes activités inaugurales y sont prévues, comme des activités thématiques et des escapades musicales, mettant en vedette Maky Lavender, vendredi; Chanda & the Passengers, samedi et Ensemble Tryade, dimanche.

Des tours de voiture du REM, en accès libre ou avec les experts du REM, seront possibles tout le week-end, dès vendredi 11 heures. Les départs se feront de la Place Extasia, au Quartier DIX30 de Brossard, sur la Rive-Sud de Montréal.

De son côté, la journée de samedi sera consacrée à la famille tandis que celle de dimanche brandira la thématique du brunch dominical.

Des kiosques gourmands et rafraichissements, offerts par le Groupe Restos DIX30, seront aussi sur place pour l’occasion.

La présentation du REM survient trois ans après le début des travaux et cinq ans après l’annonce initiale de son arrivée.

1 Like

Je me suis assis dessus, je dirais que c’est assez confortable! Évidemment je ne l’ai pas essayé avec du monde assis de part et d’autres en rangée d’oignon. C’est vraiment beau à l’intérieur de la rame d’ailleurs.

3 Likes

:+1:t3::+1:t3::+1:t3: Merci!

Il me semble que lors du dévoilement au centre d’entretien, les lignes étaient proprement numérotées A1 à A4. Par ailleurs le design de la carte va changer pour s’adapter mieux avec le look de l’ARTM. (Selon ce que j’ai compris des explications)

1 Like

Je suis allé visiter cette première voiture… mon impression est un gros bof côté finition. Elle n’est pas peinte mais recouverte de pellicules autocollantes qui sont souvent mal posées ou mal coupées, ça va mal vieillir. Ça fait cheapo.



4 Likes

Autre chose qui m’a beaucoup étonné: de grosses pièces structurales en bois maintiennent le toit de la voiture (extérieur) et le faux plafond (intérieur). On peut apercevoir ces nombreuses pièces dans l’ouverture horizontale au dessus des ports. Weird.

3 Likes

@champdemars la carte du réseau dans les stations seront les mêmes que dans le métro, avec tous les réseaux (exo, STM, REM). Pour celle du centre d’entretien, ça a été collé lors de la finition en usine, soit après le début de la pandémie. Les noms étaient déjà officiels rendu là, mais pour la maquette (@danny
ces imperfections ne sont pas représentatives de la finition des vraies voitures présentées en novembre), elle était prête bien avant la pandémie, donc avec les vieux noms.

4 Likes

J’y suis aussi allé avec mon ami et on a essayé les bancs côte à côte. C’est très tight, les bras se chevauchent. Ça ressemble beaucoup aux autobus. Le confort est très bien sinon.
L’habitacle est très spacieux, les murs donnent l’impression d’être très éloignés.

Je suis sceptique par rapport au poignées au plafond, les passagers qui seront debout au milieu lors de grandes affluences risquent d’avoir de la difficulté à s’accrocher. (J’ai d’ailleurs été témoin d’une madame qui ne se rendait pas)
J’ai demandé à JV si ils avaient fait un test « en vrai » de remplir la voiture a pleine capacité et il me dit quil ne pensait pas… étonnant.

1 Like