L'Acrobate - 8 étages

Projet résidentiel de 374 unités à proximité de la Cité des arts du cirque et du parc Frédéric-Back.

Informations

Nom : L’Acrobate
Emplacement : 8205, avenue du Cirque
Hauteur : 8 étages

Architecte(s) : Forme Studio
Promoteur(s) : Citral
Début et fin de la construction : 2020 / 2023
Autres informations :

  • 374 unités

Source(s) :


Autres images


Plan d'implantation

2 Likes

C’est bien. Ça cadre avec le PPU Jarry Est.
Sur une note plus personnelle, je suis allé pour la première fois au Parc Frederic Back la fin de semaine dernière, juste à côté de ce projet, et je dois dire que ça un potentiel incroyable comme milieu de vie.

1 Like

Encore une fois trop massif. C’est très décevant.

Belle densité, matérialité intéressante, surtout pour l’oeuvre intégrée (qui ne verra probablement jamais le jour), mais l’ensemble est ridiculement trop massif. Le rdc va être interminable sur le plan piéton, les volumes sont mornes et très vastes, très peu poreux et travaillés, et les logements sont surement une succession de boîtes à chaussures non-traversantes le long d’un corridor plate. C’est une succession de très gros gestes impersonnels qui sont acceptables quand on fait un hôpital ou un holiday Inn de bord d’autoroute, mais pas du résidentiel. Encore un énorme hall d’entrée inutile, trop grand, qui ne sera à peu près jamais approprié par qui que ce soit. Même chose pour cette bande de pelouse qui ne semble appartenir à personne et qui n’est que du greenwashing de rendu. Et qui éloigne le bâtiment. Il est trop éloigné de la rue pour participer à son animation aussi. Un projet qui a un beau potentiel sur le plan des chiffres, mais qui est vraiment trop banlieusard côté architectural. Rien d’urbain là dedans. C’est digne de Mirabel.

3 Likes

Archie a dit : Un projet qui a un beau potentiel sur le plan des chiffres, mais qui est vraiment trop banlieusard côté architectural. Rien d’urbain là dedans. C’est digne de Mirabel.

C’est un projet que je verrais totalement à Candiac, t’as raison.

En soi c’est pas si mal, mais le projet est situé entre l’École nationale de cirque et les Résidences Cirque, deux projets d’une très grande qualité (pour leurs époques respectives).
Ce nouveau projet n’est malheureusement pas à la hauteur.

Archie said: […] et les logements sont surement une succession de boîtes à chaussures non-traversantes le long d’un corridor plate.

Question de même, quelles sont les façons d’avoir des logements traversants sur 7+ étages sans avoir à multiplier les cages d’escaliers?

ScarletCoral said: 8205, avenue du Cirque


Documentation : https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-villeray-saint-michel-parc-extension

Au premier coup d’oeil j’ai aimé par la diversité des façades qui donne l’impression d’un alignement de différents immeubles. C’est dense en effet, bien qu’on ait peu d’informations sur les détails de cette proposition: nature et nombre de logements. Cependant vu sa proximité à l’immense parc qui prend forme tout près et la volumétrie d’autres édifices tout près, il s’intégrera à l’échelle du secteur. On peut d’ailleurs s’attendre que d’autres projets similaires viendront le rejoindre pour créer un noyau de densité moyenne à élevée pour ce coin de la ville. A noter qu’il y a déjà plusieurs services: écoles, garderies restos, épicerie etc à distance de marche.

paulwillyjean a dit :

Archie said: […] et les logements sont surement une succession de boîtes à chaussures non-traversantes le long d’un corridor plate.

Question de même, quelles sont les façons d’avoir des logements traversants sur 7+ étages sans avoir à multiplier les cages d’escaliers?

Grâce à une coursive extérieure, comme c’est fait pour Laurent et Clark et sera fait pour Esplanade Cartier (certains étages), ou un aménagement de logements sur deux niveaux, en L, à la Unité D’habitation de Le Corbusier, comme ce fut fait pour le Unity 2, entre autre.
Bref il y a des stratégies.

2 Likes

Cité Angus 2 aura également des logements traversants sur 6 étages et accessibles par une coursive. C’est un concept que j’aime beaucoup, à l’inverse des corridors communs intérieurs.

C’est gigantesque.
J’ai ajouté quelques images et infos dans la tête de fil, notamment:


Image: https://agoramtl.com/uploads/editor/12/jyz1g3loqfy8.jpg

Ça me dépasse.

Les gens qui achètent dans ce genre de projet vont être les premiers dans 5 ans à hurler “On veut quitter Montréal” parce que c’est trop cher, parce qu’on a pas assez d’espace, et pas de cours, donc on veut aller sur la rive-sud ou nord ou etc.

Pourquoi?

Parce que c’est un projet qui transpire l’impersonnalité. Et le générique. Oui il y a du vert, mais du vert vide. Du vert gazon inappropriable.
Aucune cour personnelle.
Les gens ne disent pas non à la densité, ils veulent que cette densité soit confortable.
Ça me fait suer parce qu’on a la preuve à Montréal, dans la grande majorité des quartiers, qu’on peut allier densité et confort - grâce aux plex.
Oui peut-être qu’il faut viser plus dense, vers du 4-5 étages au moins. Et là s’amène la question des ascenseurs. Et des stationnements souterrains.

Comme le dit le nouvel adage architectural :

  • Form follows underground parking -

Mais ayoye qu’on manque d’originalité. On ne réfléchit pas du tout dans ce type de projet. On stack des biens de consommations comme dans un entrepôt à individus.

C’est triste.

5 Likes

C’est en effet très ordinaire, mais ça demeure un emplacement super attractif, surtout lorsque le parc Frédéric Back sera complété. Ma seule crainte est l’offre : j’espère qu’il y aura du locatif et du logement social, ou au moins à faible coût.

Honnêtement je ne vois pas en quoi ce projet diffère tant des autres projets similaires dans GFT et ailleurs dans les quartiers en développement. C’est de la densité comme on en voit de plus en plus partout en zone urbaine sur l’ile de Montréal et même sur la rive-sud et nord. Ce n’est d’ailleurs ni pire ni meilleur sur le plan design. Au moins ici il y a les TEC, un grand espace vert à proximité et un réseau de pistes cyclables qui rejoint tous les coins de la ville.

1 Like

acpnc a dit : Honnêtement je ne vois pas en quoi ce projet diffère tant des autres projets similaires dans GFT et ailleurs dans les quartiers en développement. C’est de la densité comme on en voit de plus en plus partout en zone urbaine sur l’ile de Montréal et même sur la rive-sud et nord. Ce n’est d’ailleurs ni pire ni meilleur sur le plan design. Au moins ici il y a les TEC, un grand espace vert à proximité et un réseau de pistes cyclables qui rejoint tous les coins de la ville.

Oh je fais le même reproche à la grande majorité des projets de GFT. Aucun intérêt sur le plan architectural, aucune personnalité, échelle exécrablement trop grosse, qui ne favorise en rien l’appartenance, le confort et la rétention des gens qui y vivent. Une chance que les espaces verts sont là pour faire ce travail! Mais on ne peut pas espérer que le Canal Lachine et le parc Frédéric-Back tiennent à bout de bras une tâche qui devrait être partagée à tous les niveaux.

Dans un monde idéal, tant l’espace public que privé, et leur architecture, devraient être pensés avant TOUTE CHOSE (impératifs économiques inclus) pour favoriser le confort individuel et social des gens et l’harmonie du vivre-ensemble. Si on n’aménage, ou n’orientons pas l’aménagement de la ville avec pour premier objectif optimiser le bonheur et l’épanouissement collectif des citoyens et citoyennes dans leur quotidien, alors on rate complètement la cible.

1 Like

@Archie, je suis tout à fait d’accord avec toi, mais malheureusement ce n’est pas une tâche facile, car il faut que tous les intervenants travaillent avec le même objectif en tête. Disons que du côté de la Ville il y a eu beaucoup d’améliorations, les places publiques et les parcs sont là pour le prouver.

Je dirais que dans cette équation, la balle est du côté des entrepreneurs dont la moyenne se soucie peu de la qualité architecturale des nouvelles constructions, pourvu qu’ils vendent.

Ici un des exemples parmi les plus positifs, la Société de Développement Angus (SDA) qui fait un excellent travail tout en rentabilisant ses projets. Ma question: comment inculquer la fierté aux promoteurs? Quel incitatif offrir pour les convaincre que tout le monde y gagne avec de véritables projets à l’esthétisme irréprochable?

10 novembre 2020
Il y avait de l’action sur le site.

image

1 Like

Je ne sais pas si c’est un bug ou autre chose mais je n’arrive pas à voir les photos publiées jusqu’à présent, mais je suis tombé sur cette vue aérienne du projet, désolé si elle a déjà été partagée: acrobate_rue_du_cirque_angle

Je suis passé par là aujourd’hui. J’ai été étonné de voir que ça avait commencé. Je croyais que ça n’avait pas encore été commencé.
20-04-2021

5 Likes

Ce chantier est tellement large que c’était impossible de le photographier au complet dans une photo !


5 Likes

Dans le langage de l’architecture, on décrit ce bâtiment comme étant “thicc”, est-ce bien ça?

1 Like