Infrastructures à Québec

Faut le faire, promettre un troisième lien carboneutre sans avoir la moindre étude sérieuse à présenter. Ce projet est une lettre d’intention sans plus et tel qu’il est soumis actuellement je ne vois pas comment il pourrait rallier Ottawa dans cette aventure. Surtout que Guilbault voudra des preuves convaincantes et fortement documentées avant même d’accorder la moindre attention à cette promesse électorale caquiste.

Ajoutons à cela que Legault ne s’est pas fait d’amis en affirmant que les libéraux réélus seraient une menace pour le Québec. Une bavure amateure incroyable de la part d’un premier ministre provincial qui dépendra de l’argent du fédéral pour réaliser une infrastructure qui va à l’encontre du développement durable.

À moins que ce soit une stratégie et un scénario déjà planifié d’avance pour garantir sa réélection par sa base à Québec. Or une fois le scrutin gagné, le discours deviendra certainement plus réaliste, en révélant le mur d’obstacles infranchissables, notamment budgétairement parlant, avec son cout prohibitif dans lequel les libéraux fédéraux refuseront naturellement de s’engager. C’est là que le discours démagogique prendra toute son ampleur, puisqu’il sera aisé d’accuser le fédéral pour l’échec du projet de troisième lien. Avouons que Duplessis n’aurait pas fait mieux en son temps.

7 Likes

Ils vont le creuser avec des pioches et des pelles?
C’est hypocrite d’annoncer qu’un projet autoroutier va être carboneutre. C’est du greenwashing pour nous le faire mieux avaler.

Ils vont juste payer des crédits carbones pour compenser les émissions des travaux. Ça va simplement faire augmenter le cout du projet, et quand on considère que le gouvernement pourrait utiliser c’est crédits carbones pour compenser n’importe quel autre projet, ça perd tout son sens.

Au final les émissions des travaux seront minimes comparé au émissions des millions de voitures qui vont emprunter le tunnel. C’est ça qu’ils évittent de nous dire.

2 Likes

En passant, à propos de l’argument récent du ministre Bonnardel selon lequel les voitures qui emprunteront le tunnel seront toutes électriques et donc le projet sera “vert”, j’ai trouvé cet excellent article de Radio Canada, datant de janvier 2019. Ça démystifie le réel impact environnemental des voitures électriques. À lire, monsieur le ministre ! :sweat_smile:

1 Like

Dans le même “lien” que cet article.
:upside_down_face:

2 Likes

D’un groupe sur Facebook…

« Contre un Troisième Lien Autoroutier »

5 Likes

Le tunnel H-L a utilisé une technique de caissons déposés sur le lit peu profond du fleuve. 1960-Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine - Il y a une place pour toi... en ingénierie! Tandis que le projet de Québec exige un tunnel en profondeur bien en dessous du fond rocheux et qui commandera des pentes douces étirées sur plusieurs kilomètres de part et d’autre. À noter qu’aucune étude approfondie n’a révélé les détails de la nature du terrain qui pourrait varier considérablement sur l’ensemble du tracé.

Ici on nage en pleine spéculation avec des inconnus qui pourraient faire exploser le cout total du projet. Pas étonnant que le gouvernement garde profil bas. Son discours changera sûrement après le prochain scrutin, quand il sera évident qu’on n’a pas les moyens de mettre autant d’argent dans une seule infrastructure, face aux besoins criants de toutes les autres à travers la province.

1 Like

Je ne suis pas certain si c’est une infrastructure, mais une partie du nouvel aménagement du Parc de la Chute-Montmorency par Daoust Lestage Lizotte Stecker est complété.

Pour voir le projet

11 Likes