Hôpital Maisonneuve-Rosemont - XX étages

Projet de reconstruction et d’agrandissement de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemontd’ici 2030.


Image de l’hôpital actuel. Aucune précision sur l’architecture, ni la localisation des édifices. :man_shrugging:

Intéressant reportage de Davide Gentile, présenté au TJ 18h hier soir. :slightly_smiling_face:

Par contre, une des possibilités serait près de Dickson, à l’extrémité sud du boul. Assomption, à proximité de la station de métro… et de potentielle(s) station(s) du REM2 :thinking: :
image


Un projet de 3 milliards de dollars à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

La direction du CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal remet à l’ordre du jour un vaste projet de reconstruction et d’agrandissement de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont pour 2030. Un projet qui nécessiterait 1500 infirmières de plus.


L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont | PHOTO : RADIO-CANADA

Radio-Canada | Davide Gentile & Daniel Boily | Publié hier à 19 h 42

Lorsque la direction de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont a présenté un premier projet en 2012, les travaux, évalués à 900 millions de dollars, devaient s’étendre sur 10 ans. En 2017, le coût des rénovations majeures et de l’agrandissement approchait les deux milliards de dollars.

Or, selon les documents consultés par Radio-Canada, l’actualisation du projet s’élève présentement à trois milliards de dollars.

On prévoit un total de 720 lits. L’hôpital en compte actuellement 450. Le plan prévoit également 11 civières supplémentaires pour la médecine de jour, l’ajout de neuf salles d’examen en endoscopie et de 10 appareils d’imagerie médicale.

Les projections ont démontré, avec la démographie et les problèmes de santé [de la population], que c’était un besoin réel dans l’est de l’île de Montréal, explique Nathalie Chauvin, directrice des projets immobiliers majeurs au CIUSSS-de-l’Est-de- l’île-de-Montréal.


Nathalie Chauvin, directrice des projets immobiliers majeurs au CIUSSS de l’Est-​de-l’Île-de-Montréal. | PHOTO : RADIO-CANADA

Les bâtiments pourraient être érigés dans les stationnements actuels, mais d’autres sites sont à l’étude pour tenir compte notamment du transport collectif.

On analyse des zones dans un périmètre de 2,5 km autour de l’hôpital […] pour une réalisation dans les meilleurs délais, au meilleur coût, précise la directrice du CIUSSS.

Selon le document présenté au ministre de la Santé, la direction de l’établissement souhaite réduire le temps de réalisation du projet de 12 à 18 mois.

On souhaiterait démarrer ce projet en 2026 […] avec un horizon en 2030 maximum, précise Mme Chauvin.

Présentement, le projet demeure à l’étude au Plan québécois des infrastructures 2021-2031 et ne figure pas dans les dizaines de projets de la loi 66 visant l’accélération de certains projets d’infrastructure.


L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont fait l’objet de travaux importants, conséquence du laxisme du gouvernement selon l’opposition. | PHOTO : RADIO-CANADA

Un hôpital vétuste

En 2018, lors d’une visite du bâtiment principal de l’hôpital, le PDG de l’époque nous a montré des morceaux de béton de cinq kilos qui s’étaient détachés du mur du bâtiment principal. La vétusté était déjà évidente.

Dès 2016, la majorité des bâtiments de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont avaient obtenu le pire indice de vétusté octroyé, soit la note E.

On relevait des problèmes d’infiltration d’eau dans certaines chambres et des salles d’opération avaient dû être fermées en raison de problèmes de ventilation provoqués par des travaux.


Denis Cloutier, président du FIQ SPS-ESTIM | PHOTO : RADIO-CANADA

L’ajout de 1500 infirmières

Denis Cloutier, président du FIQ–Syndicat des professionnelles en soins de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, demeure ouvert au déménagement de l’hôpital sur un autre site.

Si c’est pour le relier à quelque chose comme une bouche de métro […] ça rendrait l’accès plus facile pour les employés et pour la population qui est pauvre et ne dispose pas nécessairement toujours de voiture, affirme M. Cloutier.

Ce dernier entrevoit l’ampleur du défi en main-d’œuvre.

On roule dans un hôpital de 350-375 lits en ce moment en raison de la COVID, donc si on projette de construire quelque chose de deux fois plus gros, moi, vite vite, c’est 1500 infirmiers et infirmières qui me manquent, fait remarquer le président du syndicat.

Le député de Rosemont de Québec solidaire, Vincent Marissal, a également une proposition.


Vincent Marissal, député de Rosemont, Québec solidaire | PHOTO : RADIO-CANADA

Il va falloir, en même temps qu’on construit, avoir un plan de formation de la main-d’œuvre, de l’embauche et de la rétention, insiste-t-il.

Le député de Rosemont trouverait dommage qu’on fasse avec l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont ce qu’on a fait avec le prolongement de la ligne bleue; ça fait 40 ans qu’on en parle.

C’est un hôpital majeur malheureusement mal aimé, on ne peut pas étirer ça.

- Le député de Rosemont de Québec solidaire, Vincent Marissal

1 Like

Un déménagement! C’est majeur pour RPP, MHM et le secteur Assomption!

1 Like

On parle d’un déménagement comme une potentielle option, sauf qu’on vient pas juste d’inaugurer un nouveau pavillon récemment ? De plus, certaines parties de l’hôpital sont relativement récentes, comme l’urgence. Donc ces pavilions auront été un gaspillage de fond si on déménage HMR.

L’option de garder des composantes de l’hôpital sur le site (hôpital local) et construire un nouveau centre au métro, couterait certainement très cher aussi. Je comprend le besoin de HMR de se reconstruire, car le cruciforme tombe littéralement en ruine, mais c’est pas l’espace qui manque sur leur site.

Ces pavillons répondent à une demande pour la prochaine décennie cependant. Je ne dirais pas que c’est purement un gaspillage de fonds, leur construction était inévitable pour desservir la population, juste qu’on ne rentabilise pas la brique et le béton autant qu’on le pourrait.

C’est vrai qu’un tel constat est dommage, mais c’est un peu inévitable dans la vie d’un hôpital qu’on doit agrandir constamment jusqu’à la vétusté d’une grande part de l’ensemble. On peut difficilement mettre sur pause l’agrandissement d’un hôpital pour des besoins criants, parce qu’on pense peut-être (pas certain) le reconstruire dans quelques décennies.

HMR est un monstre de Frankenstein qu’on rajoute des morceaux depuis longtemps, peut-être qu’on a atteint la limite pour réaliser un hôpital efficace et cohérent. Et je pense que l’attrait d’une station de métro à proximité serait immensément bénéfique. La situation du TEC pour rejoindre HMR génère probablement des milliers de déplacements inutiles tous les jours.

1 Like

Si on décide de déménager HMR, c’est un terrain énorme à proximité d’une station du REM de l’Est qu’on vient de libérer.

1 Like

On mentionne le projet de reconstruction et 'agrandissement dans cet article:

3 milliards de dollars, le ministre Dubé qu’il a obtenu plus d’argent pour nos projets d’hôpitaux.

Quand il y a une menace contre la santé et la vie du personnel et des patients, c’est pas du luxe.

3 Likes

En gardant le même terrain et avec une vision d’ensemble, il pourrait y avoir plusieurs phases de construction/déménagement/démolition comme pour le CHUM.

2.5 Milliards venant de Québec

6 Likes

HMR est un hôpital vraiment vétuste. Il y a des roulottes temporaires intégrés au complexe depuis des décennies, pas de ventilation ou de climatisation adéquate dans des pavillons complets, de la broche à poules sur des murs entiers pour éviter que tout s’effondre.

Refaire l’hôpital n’est pas un luxe. Bonne nouvelle que ça avance enfin.

Reconstruction sur le même site. 720 lits.