Cortex Lofts - 4 étages

image

Rénovation majeure du 305 Bellechasse, situé près de la station de métro Rosemont. L’immeuble est connu pour avoir été occupé par des artistes jusqu’à son acquisition par Mondev.

Informations

Nom: Cortex Lofts
Emplacement: 305, rue de Bellechasse
Hauteur: 4 étages
Architecte:
Promoteur: Mondev
Début et fin de la construction: 2022 / 2022
Dates importantes:
Autres informations:

  • 1 500 pi² à 70 000 pi² d’espaces bureaux lofts complètement rénovés

Sources des informations:

Autres images

ext_belechasse_cam2.0015_photoshop

L’édifice au coin de Bellechasse et Henri-Julien subit de grosses rénovations:

7 Likes

J’ai trouvé cet article de 2020 au sujet du 305 rue Bellechasse. C’était un atelier d’artistes.

Le bâtiment est propriété d’une compagnie à numéro avec la même adresse postale que … Mondev

Au moins, Mondev ne l’a pas transformé en immeuble à logements, ce sont des loffs de bureau disponibles en location à partir de début 2023
https://www.mondev.ca/fr/espace-commercial-montreal/mile-ex/fully-renovated-loft-offices-in-mile-ex

1 Like

Merci pour la recherche! C’est toujours dommage de perdre des ateliers d’artistes dans nos quartiers centraux. Il faut dire que toute la rue Bellechasse à ce niveau risque de changer drastiquement dans les prochaines années… Plusieurs des artistes semblent avoir trouvé une nouvelle maison aux ateliers Casgrain, dans le secteur Saint-Viateur Est.

2 Likes

De belles fenêtres neuves:

8 Likes

La pose des fenêtres continue:

9 Likes

Un article sur le documentaire 305 Bellechasse

305 Bellechasse, incursion intime dans des ateliers d’artistes précaires


Une scène du documentaire «305 Bellechasse»
PHOTO : TULP FILMS

Radio-Canada
Publié hier à 17 h 23

Le titre du premier long métrage de Maxime-Claude L’Écuyer, 305 Bellechasse, fait référence à l’adresse abritant les ateliers de dizaines d’artistes visuels montréalais en bordure du quartier Mile-Ex. Un lieu de création réputé dont la survie est cependant menacée par la spéculation immobilière.

Présenté en première mondiale au Festival International du Film sur l’Art l’hiver dernier, le documentaire explore en toute intimité le processus créatif d’une dizaine d’artistes qui pratiquent principalement la peinture contemporaine, mais aussi la gravure, la sculpture ou l’installation.

Leur pratique artistique a été perturbée quand l’immeuble dans lequel ils louaient leurs ateliers – une ancienne usine de pâtes Catelli – a été vendu à un groupe connu pour avoir déjà augmenté les loyers dans d’autres propriétés nouvellement acquises.

Des artistes ont quitté les lieux, tandis que d’autres ont su profiter d’un octroi de près de 150 000 $ attribué par la Ville de Montréal en 2019. La situation reste toutefois précaire pour les locataires dans un contexte de surenchère immobilière.

Le film a bénéficié de la collaboration de Marc Séguin, l’une des personnalités les plus en vue dans le monde des arts visuels au Québec, et l’instigateur de la reconversion de l’immeuble en ateliers d’artistes.

Ses collègues Sylvain Bouthillette, Jean-Benoit Pouliot, Christine Major, Nicolas Grenier, David Elliott, David Lafrance, Alexis Lavoie, Janet Werner et Eliza Griffiths ont également participé au tournage.

305 Bellechasse prendra l’affiche le 23 septembre à Montréal, Sherbrooke et Québec, où sera par ailleurs organisée la veille une projection spéciale en présence du réalisateur Maxime-Claude L’Écuyer, au Cinéma Cartier.


Affiche du film sur Facebook Redirecting...

1 Like

Quelques photos du mur ouest de l’édifice:


10 Likes

De l’avancement dans la restoration de la brique et la pose des fenêtres:

6 Likes

Pour une raison inconnue, je n’avais jamais pris l’autre côté de l’édifice en photo. Ça a l’air de ça:

7 Likes

Les interventions sur la brique achèvent, ils sont rendus sur la façade est:



7 Likes