7647-7651, rue Saint-Hubert - 3 étages

Projet résidentiel et commercial comptant 32 logements et comprenant la démolition de deux immeubles.

Informations

Nom:
Emplacement: 7647-7651, rue Saint-Hubert
Hauteur: 3 étages
Architecte:
Promoteur: 9432-7913 QUÉBEC INC.
Début et fin de la construction:
Dates importantes:

  • 2021-11-16 à 2021-12-01 : Consultation - Démolition

Autres informations:

  • 32 logements

Sources des informations:

Autres images


DÉMOLITION

7647-7651, rue Saint-Hubert

Année de construction: 1992

image

7659-7671, rue Saint-Hubert

Année de construction: 1912

5 Likes

autant ce projet est vraiment magnifique (le toit en pente et la porte cochère: chef’s kiss!), autant j’ai un petit pincement de coeur puisque j’ai grandi à deux coins de rue de là et j’ai passé des milliers de fois devant ce petit bâtiment en briques. Il a vu passé de nombreux locataires sans qu’aucun ne fasse long feu. Ce sera intéressant de voir quel commerce s’installera au RDC.

Quant au bâtiment récent, c’est sûr que c’est bien dommage de démolir un immeuble qui n’a même pas 30 ans, mais en même temps il est vraiment insignifiant.

1 Like

Je suis passé devant ce midi! Déjà clôturé et il y a l’avis de démolition sur les bâtiments.
17-11-2021

4 Likes

Les bâtiments ne paient certes pas de mine, mais nous sommes résolument entrés dans une époque où ce genre de culture de la démolition automatique doit être questionné et devrait être perçu par la négative, comme un cas ultime, plutôt que comme une chose normale à faire, voire souhaitable. C’est une culture qui a des relents de micro nettoyage urbain.

C’est très difficile, avec si peu de recul historique, d’affirmer de la signifiance ou de l’insignifiance des choses qui devaient techniquement nous survivre matériellement. Les choses qui disparaissent trop vites, en effet, deviennent insignifiantes parce qu’on est trop pressés ; on ne laisse plus au temps son pouvoir de les rendre signifiants.

Et comme tu dis, la signifiance passe aussi par la reconnaissance de son propre quartier, ou du quartier d’où on vient. Il y a une bonne partie du sentiment d’appartenance, qui est fondamental dans le développement humain, qui passe par cette relation à notre environnement physique.

À remplacer si vite, on risque de perdre la signifiance de bien des choses. Et les nouvelles ne le deviendront pas non plus, puisque tout aussi jetables.

Peut-être qu’ils sont rongés par la moisissure au point où leur démolition est inévitable, mais il y a lieu d’en douter. Il est davantage probable que l’on ait pu conserver l’existant et le transformer. Il est bien plus probable qu’il ait été pour le promoteur plus économique de tout démolir, just-because-he-can, et que l’arrondissement n’ait pas vu l’intérêt de mettre des balises qui sont sa responsabilité, just-because-it-doesnt-care.

C’est un projet correct. Mais je connais ne foule de stationnements et terrains vides qui devraient voir ce genre de chose pousser, avant que l’on songe remplacer ce qui peut perdurer.

4 Likes

Je suis d’accord que cette culture de démolir, pour rebatir par dessus n’est plus de son temps. Dans certains cas ça fait du sens, mais dans beaucoup d’autre il serait plus juste de rénover et d’entretenir.

Dans ce cas si, ils aurait certainement pu ajouter un autre étage sans démolition. Peut-être que les développeurs pourraient être exigés de faire une évaluation environemental pour ce genre de projets.