550-562, rue Sainte-Catherine Est - 18 étages

image

Projet de 258 logements réalisé par le promoteur Mondev situé au coin sud-ouest de la rue Sainte-Catherine Est et de Saint-Hubert.

Informations

Nom du projet:
Emplacement: 560 à 562, rue Sainte-Catherine Est

Hauteur: 18 étages (60 mètres)
Architecte: ACDF
Promoteur: Mondev
Début et fin de la construction: Tour Ouest en 2021, tour Est en 2022
Dates importantes :

  • 3 février 2021 : Comité de démolition

Autres informations :

  • 258 logements
  • Le projet nécessite la démolition des immeubles suivants :
    • 1260 à 1264, rue Saint-Hubert
    • 550 à 562, rue Sainte-Catherine Est
    • 570 à 580, rue Sainte-Catherine Est
    • 1283 à 1289, rue Labelle

Sources des informations:

Autres images:

image

Version précédente

image

https://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CA_Vma/CA_Vma_ODJ_LPP_ORDI_2020-12-08_18h30_FR.pdf

AVIS PRÉLIMINAIRE – DÉMOLITION, USAGE CONDITIONNEL ET SURHAUTEUR
La demande vise à démolir plusieurs bâtiments existants sur deux lots distincts et de procéder à deux nouvelles constructions d’une hauteur chacune de 60 m (19 étages).

La tour Ouest (550 Sainte-Catherine Est) et la tour Est (800 Sainte- Catherine Est) sont comprises dans l’unité de paysage «Sainte- Catherine-Centre » au Règlement d’urbanisme et sont incluses dans le secteur du PPU du Quartier des spectacles - Pôle Quartier latin. Les 2 terrains sont partiellement non construits et les constructions envisagées auraient pour effet de restructurer un cadre bâti actuellement endommagé.

Les 4 bâtiments situés sur le site Ouest forment un tout hétérogène. On y retrouve un bâtiment de 2 étages sur la rue Labelle, datant de la fin du XIXe siècle, un de 2 étages datant de la fin des années 1920 au coin de la rue Labelle, un immeuble commercial représentatif de l’exubérance des années 1950 au coin de la rue St-Hubert et une taverne remodelée dans les années 1960. Ils abritent des commerces au rdc tels que des restaurants, un dépanneur et aux étages des logements, des commerces et des bureaux. Il est à noter que des espaces commerciaux au rdc sont présentement à louer depuis quelque temps.

Les façades existantes sont composées majoritairement de briques d’argile, mais on y retrouve également des panneaux de béton et des carreaux de céramique, des allèges, linteaux et entablements en pierre artificielle. À l’arrière du site de la tour Ouest, un stationnement de grande dimension jouxte les rues Saint-Hubert et Labelle. Les deux stationnements pour les deux sites sont évidemment des zones minéralisées. À cet effet, le projet vient requalifier un espace, ceci venant réduire la problématique des îlots de chaleur.

Nous observons aussi que les murs arrière des bâtiments sont très mal entretenus et possèdent une couche d’uréthane giclé, ce qui procure une qualité esthétique plutôt faible et nullement agréable à regarder autant pour les résidants du secteur avoisinant que pour les passagers. Une section du mur arrière à l’est possède un revêtement de clin de vinyle.

Le bâtiment situé sur le site Est occupe toute la face Sainte-Catherine de l’îlot; il a été construit sur 2 étages sans grande ambition lors de la récession de 1982. Il comprend des commerces au rdc tels que le magasin «La Source», un café, un restaurant (Macdonald) et un centre sportif de la bannière «Éconofitness» au deuxième étage. Le site est ceinturé par trois rues, soient la rue Sainte-Catherine au nord, la rue Saint-Christophe à l’est et la rue Saint-Hubert à l’ouest. L’endroit détient aussi un stationnement localisé à l’arrière du site.

Cette construction sans intérêt patrimonial comprend une façade constituée de briques d’argile, ponctuée de grandes fenêtres donnant sur la rue permettant le contact avec les piétons. L’immeuble forme un tout homogène et symétrique, mais de hauteur insuffisante pour répondre à la masse de la place Dupuis et au gabarit habituel de la rue.

Les deux nouvelles constructions détiendront une hauteur respective de 19 étages et de 60 mètres.

Le bâtiment du site Ouest cherche à concilier la prestance nécessaire pour encadrer la place Émilie-Gamelin avec le petit gabarit de cette portion des rues Sainte-Catherine et Saint-Hubert, et vient trouver d’autres repères d’alignement horizontal sur l’immeuble Archambault, sis au coin de la rue Berri, afin de conserver l’ambiance, le cachet historique et le contact de la rue.

Ainsi, un premier retrait sera effectué à une hauteur de 12 mètres et détenant un recul de 1.5 mètre, et un deuxième retrait réalisé à une hauteur de 25 mètres, avec un recul d’également 1.5 mètre. À sa pleine hauteur (60 mètres), le bâtiment sera complètement aligné à la hauteur du bâtiment de la tour Est.

Dans le but d’assurer une continuité commerciale, des espaces commerciaux seront prévus au rdc pour les deux projets. Un quai de chargement, accessible par la rue Labelle, viendra aussi desservir ces espaces.

Les entrées pour accéder aux logements seront disposées sur les façades faisant face aux rues résidentielles. Une cour intérieure sera introduite au sein des deux projets, ce qui permettra de garantir une certaine quiétude des lieux pour les usagers et garantir, par le fait même, un ratio de verdissement plus élevé. La partie du terrain qui est située à l‘extrémité sud serait aussi aménagée en espace vert, permettant de faire tampon avec la masse de l’hôtel contigu.

Concernant le bâtiment du site Est, une première fragmentation du volume sera créée à la même hauteur de 12 mètres afin de conserver le gabarit commercial de la rue Sainte-Catherine. Un deuxième retrait a été exécuté à une hauteur de 37 mètres, correspondant à la hauteur de l’édifice Archambault Annexe (anciennement Langelier).

Sur la partie arrière, la hauteur des deux immeubles viendra s’atténuer graduellement afin de respecter le cadre bâti avoisinant situé au sud. Cette préservation de l’échelle humaine favorise et facilite l’intégration du projet dans son milieu et permets d’effectuer une transition légère entre le secteur commercial de la rue Sainte-Catherine et le secteur résidentiel situé au sud.

La tour Ouest contiendra un total de 267 logements. Plus précisément, le bâtiment comprendra 68 studios (26%), 134 logements de 1 chambre

Considérant que :

(50%), 56 logements de 2 chambres (21%) et 9 logements de 3 chambres (3%). Le projet inclura une aire de stationnement en sous-sol localisée sur deux niveaux, soit 134 cases de stationnement pour la tour Ouest. L’accès aux stationnements se fera sur la rue Labelle. Le projet détiendra aussi 155 espaces à vélo et 98 casiers.

La tour Est contiendra un total de 223 logements. Plus précisément, le bâtiment comprendra 54 studios (24%), 105 logements de 1 chambre (47%), 53 logements de 2 chambres (24%) et 11 logements de 3 chambres (5%). Le projet inclura une aire de stationnement en sous-sol localisée sur deux niveaux, soit 134 cases de stationnement pour la tour Est. L’accès aux stationnements se fera sur la rue Saint-Hubert. Le projet détiendra aussi 116 espaces à vélo et 76 casiers.

Les façades de la tour Ouest seront composées de panneaux de béton préfabriqués foncés, de verre et de garde-corps en métal. Les retraits opèrent un glissement incurvé entre les 2 plans de façade pour donner un intérêt architectural à la composition. Pour la tour Est, les retraits de la surhauteur sont davantage définis puisque le plan de façade du niveau du retrait est encavé à l’intérieur du volume, dégageant une sous-face importante dont tire parti l’architecte pour insérer une tache de couleur. Les murs seront habillés de panneaux de béton également, mais de teinte claire.

Par conséquent, à l’unanimité, le comité consultatif d’urbanisme émet un AVIS PRÉLIMINAIRE DÉFAVORABLE à l’égard de cette demande.

Par ailleurs, les membres du comité émettent les commentaires suivants afin d’orienter le demandeur advenant qu’une version bonifiée du projet soit présentée :

  • Fournir plus de détails sur l’état des bâtiments et sur les raisons exigeant leur démolition.
  • Accroître le nombre de logements de 3 chambres destinés aux familles.
  • Revoir le traitement et le découpage des commerces du rez-de-chaussée afin debonifier le dynamisme commercial proposé.
  • Le design de la tour Ouest doit être complètement repensé et le concept de la tourEst devra être raffiné ou mieux intégré au concept global.
  • S’assurer que les parties de faible hauteur du projet soient également bien alignéesaux bâtiments et ensembles contigus.
  • Déposer une étude d’impact éolien.
  • Préserver l’enseigne DaGiovanni.
  • S’assurer qu’aucune unité de climatisation ne soit visible de la voie publique.
  • Relocaliser les locataires touchés par la démolition des immeubles.
  • Prévoir un espace suffisant pouvant accueillir des végétaux plantés entre la surfacede la cour et la dalle du stationnement souterrain afin de maximiser le potentiel de verdissement de la cour et la plantation d’arbres.
3 Likes

Désolé pour le roman, mais vu qu’il pourrait s’agir d’un projet assez important pour le Village tout le secteur du métro Berri-UQAM et Émilie-Gamelin, bonne lecture.

2 Likes

Bon ben c’est probablement le projet qu’ACDF présentait sur leur page Facebook en mai dernier.
On se demandait si le projet était sur le terrain du McDo ou du Amir. On comprend maintenant qu’il y a une tour sur chacun des terrains.

3 Likes

Ok wow, je suis surpris que ça soit les deux terrains. Perso, je suis pas très chaud à l’idée d’avoir deux tours similaires d’un bord et l’autre de Saint-Hubert. Si je devais choisir un des deux sites, je choisirais celui du Amir.

J’ai du mal à m’imaginer la fermeture du McDonald’s et du Éconofitness - surtout que les deux ont vu leurs voisins les plus proches fermer dans les derniers mois (McDo coin Papineau, Éconofitness sur Ontario). Malgré les critiques sur le genre de gens qui le fréquentent, le McDo demeure un incontournable pour les fringales nocturnes. Il faudrait que les deux soient relocalisés avant toute fermeture.

Heureux donc de voir que l’avis est défavorable, même si j’espère voir un projet amélioré bientôt.

Je me suis permis de mettre à jour le format et les informations de l’entête.
Précision également : les terrains appartiennent à Mondev.

2 Likes

J’espère bien voir une plus grande différence entre les deux immeubles. Avec la Place Dupuis, je ne crois pas qu’on ait besoin d’un autre ensemble similaire.

Ce sont de beaux projets, et je crois qu’ils ont un potentiel assez énorme en terme d’impact sur le quartier (le McDo est le centre des échanges de drogues de tout l’est du centre-ville).

La Ville a émis un avis défavorable. Entre autre, on parle d’architecture qui n’est pas à la hauteur.

Eh misère que je trouve que ça sent pas bon. Ils vont finalement accepter un carré moche comme tant 'autres dans GT?

Paranthèse d’extrapolation hors sujet : Mtl doit se doter d’une politique d’architecture digne de ce nom!!

Fin de la parenthèse hors sujet.

3 Likes

Par contre, les rendus de la tour ACDF sont seulement ceux de la tour ouest proposée sur le terrain du Amir. C’est seulement cette tour qui a deux retraits, revêtement foncé et les courbes

Bienvenue sur le forum!

Petites précisions : Le Comiré consultatif d’urbanisme (CCU), composé de professionnels et de citoyens de l’arrondissement, a donné un avis préliminaire défavorable. L’avis préliminaire vise justement à prendre le pouls de l’arrondissement et du CCU avant de faire une demande officielle pour la démolition et les dérogations que Mondev souhaite obtenir.

Pour conclure, le CCU de l’arrondissement de Ville-Marie n’est pas le même que celui de l’Arrondissement du Sud-Ouest, dans lequel se trouve Griffintown.

Les membres du CCU ont eu accès à plus de documents que nous (2 rendus seulement). Certains ici ont des contacts avec des membres du CCU. Je serais curieux d’en savoir davantage.

1 Like

La description du projet avant le verdict du comité semble généralement positif. Son volte-face au niveau de sa décision est d’autant plus étonnant.

Je suis habitué à des recommendations plus détaillées quand un CCU rend un avis défavorable, mais ici il dit seulement que tout le concept est à revoir. Aucune information quand à savoir si c’est l’alignement des hauteurs, la topologie des logements ou les matériaux des façades qui font défaut.

Je suis cependant content qu’il y ait une note sur la relocalisation des résident.es de l’îlot.

Légèrement hors sujet, mais j’ai une question au sujet du CCU; est-ce que TOUS les projets de construction, de transformation ou d’ajouts d’enseignes sont systématiquement soumis au CCU, ou seulement ceux qui exigent une dérogation ? Je demande parce que je ne souviens pas que le CCU ait donné son avis sur, par exemple, le projet Hotel Art de vivre (qui était de plein droit) ?

Ça dépend des arrondissements.

Dans Ville-Marie, c’est effectivement les projets qui demandent une dérogation.

Sur le Plateau, il y a un PIIA ( Plans d’implantation et d’intégration architecturale), qui fait que tous les projets doivent passer par le CCU pour valider que les critères sont respectés (puisque ce sont sont des critères qui ne sont pas uniquement basés sur des chiffres et qui demandent donc un jugement critique).

À mon avis, Ville-Marie devrait clairement avoir un PIIA aussi.

Il y a certainement des améliorations à apporter à ces tours plutôt lourdaudes. Va pour la hauteur puisqu’on est en face de la Place Dupuis. Mais travaillons le design pour plus d’élégance et surtout évitons une nouvelle série de tours jumelles, Montréal y a plus que son compte.
Finalement plus de résidents devant la place Émilie-Gamelin aidera à améliorer l’ambiance de cette place publique, qui a vraiment besoin d’être davantage disciplinée.

1 Like

Sur l’un des rendus la partie arrière semble comporter un gros bloc avec un mur aveugle. Il faut éviter de faire comme la façade la Place Dupuis sur St-André, qui n’est qu’une aire de chargement pour le IGA. Ça rend la rue glauque et déprimante. Il faut absolument intégrer le tout avec les maisons des rues St-Hubert et St-Christophe. On peut penser à intégrer des maisons de ville ou des “triplex” intégrés dans l’ensemble, voire des locaux commerciaux (quoique je ne crois pas qu’il y ait tant de demande de ce côté).

Des avis publics sont sorties sur des pancartes avec des rendus. Projet downgradé à 18 étages (15 étages sur un basilaire de 3 étages) et avec un design ordinaire, on cancel l’ancien rendu de ACDF

Je vais attendre de voir une image de meilleure qualité, mais pour l’instant j’ai l’impression que c’est un volume similaire mais en version blanche et sans courbes.

Merci!
As tu une photo à nous partager? Je suis curieux!

Partagé par Kevin sur mtlurb. Beaucoup moins beau en ce qui me concerne. Merci au CCU.

3 Likes

Merci!
Puisque M Frappier a écrit sur mtlurb suite à l’avis préliminaire défavorable, a t’il précisé si les rendus que nous avons ici plus haut sont ceux qui ont été soumis?

Il a disparu depuis. Plus aucun message de sa part.

1 Like