1350-1380 Gilford - 4, 4 étages

Projet mixte comprenant la démolition de l’édifice de la Boutique des Petits Frères et de la Caisse populaire.

Informations

Nom:
Emplacement: 1350-1380, rue Gilford, entre la rue de Lanaudière et Garnier
Hauteur: 4, 4 étages
Architecte:
Urbaniste: Apur
Promoteur: Dorem Leanor
Début et fin de la construction:
Autres informations:

  • Comprend la démolition de l’édifice de la Boutique des Petits Frères et de la Caisse populaire
  • INFO2

Sources des informations:


Autres images


Localisation

Immeubles visés par la démolition

1 Like

Honnêtement, je trouve ce projet plutôt choquant.

Tout d’abord, on démolit la bâtisse des Petits Frères, une boutique aux vertus communautaires très populaire dans le quartier, même en pandémie.

Et finalement on envisage la démolition de l’une des plus belles Caisses populaires modernistes du centre de la ville, qui était en fonction jusqu’à tout récemment et qui semble être en bon état.

L’un des visuels parle de “respect du patrimoine”. Je vous laisse en juger.


Le projet est présenté sur la page Facebook du promoteur et de ce que j’en sais, il n’est pas encore à l’odj du Comité de démolition du Plateau. Je ne suis pas certain que les riverains laisseront passer ces démolitions.

2 Likes

Effectivement, un bâtiment plutôt ordinaire, disons. J’aime bien qu’on conserve un lien piéton avec la ruelle par exemple, je ne sais pas si c’est une exigence mais c’est intéressant, les ruelles sont des lieux de promenades importants.

Je suis d’accord pour la Caisse, et les Caisses de cet époque en général. Ces institutions-là ont vraiment donné le champ libre aux architectes et produit des bâtiments de grande qualité qui sont des points de repères du quartier. Ce sont non seulement des symboles de leur époque, mais aussi des marqueurs culturels et historiques de la montée économique des Canadiens Français. Je ne vois pas pourquoi on ne leur accorderait pas généralement la même protection qu’on accorde aux grands bâtiments des banques dans le Vieux.

Je ne partage pas le même avis pour le commerce toutefois. Pas que je supporte sa fermeture, au contraire, mais un commerce ça se déménage. Il y a surement moyen de faire quelque chose pour assurer sa survie sans compromettre le développement du terrain.

1 Like

Ce n’est pas que je souhaite la préservation du bâtiment comme tel (à l’inverse de la Caisse), mais c’est un élément supplémentaire qui nuira à l’acceptabilité du projet.

À mon avis, on est encore bien loin de la pépine. :slight_smile:

1 Like

Quel proposition architecturale médiocre, personne veut de ce genre de truc en plein centre du Plateau. J’habite dans le coin et ce genre de projet n’a pas ça place dans un tissu urbain aussi homogène. J’ai du mal à croire que ça va passer au CCU.

L’idée de garder le lien avec la ruelle est bonne, mais le traitement de façade témoigne d’un grand manque de sensibilité de la part des architectes. C’est tellement confus, désaligner, sans ligne directrice. Aucunement la qualité qu’on peut s’attendre sur le Plateau.

2 Likes

Je suis sûr que ca va passer crème.

C’est un projet spéculatif. Le terrain n’appartiendrait apparemment même pas aux promoteurs.

Heureux de l’apprendre.
Le promoteur a quand même fait 3 publications sur le projet, dont une récente.

image


image

image

1 Like

Si ça devait devenir une proposition, il est très peu probable voire impossible que le CCU l’approuve. Il n’y a aucune raison d’autoriser la démolition de bâtiments en bon état et qui plus est ayant une importance patrimoniale comme celui de la caisse.

1 Like

Je ne suis pas personnellement au courant des détails de ce projet. Mais un ami m’a écris sur le sujet et je transcris tel quel son texte:

C’est tout à fait vrai. Je vais chez Les Petits Frères des Pauvres presque chaque jour et j’ai pu vérifier aujourd’hui que non seulement le terrain n’appartient pas au promoteur mais également que le terrain et l’édifice appartient à la fondation des Petits Frères des Pauvres. D’ailleurs, ils s’apprêtent à réaliser un projet de murales qui recouvriraient tout l’édifice sur les quatre façades. On ne se lance pas dans un tel projet si on sait que notre édifice sera bientôt transformé en condos !!

De plus, il y a en ce moment des travaux dans l’édifice qui logeait jusqu’à tout récemment la caisse populaire Saint-Stanislas afin d’en faire un CPE.

5 Likes